Accueil ActualitésParole d'experts

Le Bitcoin : une prophétie auto-réalisatrice

Par Paul Desprairies
People queuing to get cash during the 2008 crisis

Vous voulez provoquer une hausse des cours de l’or ou une pénurie de blé ? Rien de plus facile. Il vous suffit de l’annoncer assez fort pour que l’on vous croit.

Par exemple si le directeur de la Banque Centrale Européenne annonçait publiquement et sans fondement aucun, que le risque d’une pénurie de cash se profilait, alors vous vous précipiteriez à votre agence pour retirer autant de cash que vous pouvez, réalisant ainsi la prophétie du banquier central. Ce phénomène à un nom: il s’agit d’une prophétie auto-réalisatrice, et le Bitcoin en joue à plein.

Certes, le Bitcoin n’a pas d’organe de supervision et son émission est régie par un algorithme dans lequel aucun humain n’intervient. A l’inverse d’autres devises fiduciaires, aucune personne ne détient une crédibilité suffisante pour lancer une prophétie auto-réalisatrice sur le Bitcoin, ce qui constitue un de ses avantages majeurs.

En revanche, il y a autour du Bitcoin un fort esprit de communauté qu’on ne retrouve autour d’aucune autre devise majeure. Des crypto-enthousiastes du monde entier se réunissent sur des plateformes dynamiques telles que BitcoinTalk ou BitcoinGarden et partagent leurs avis sur le protocole, sur le minage… et bien entendu sur le cours du Bitcoin.

Et quand cette communauté relaie un message prophétique (“Le Bitcoin va dépasser les 10 000$”), celui-ci se trouve être assez fort pour devenir auto-réalisateur. Voici, en trois exemples, comment ce genre de message se relaie sur la cryptosphère :

#Hodl

Cette célébrissime faute de frappe est devenue un symbole pour “tenir” sa position. La croyance des Hodlers est que le Bitcoin a encore de forts épisodes haussiers devant lui. Puis ce symbole est devenu un hashtag, un cri de ralliement qui, à force de propagation et de galvanisation, crée de facto une pression sur le Bitcoin à la hausse puisque les Hodlers ne vendent pas.

Les sondages

On les voit fleurir un peu partout sur les réseaux sociaux ou dans la presse spécialisée avec des questions du type : “Quel sera, selon vous, le prix du BTC horizon 2021 ?” Les réponses, largement orientées à la hausse, sont consultables par tous. Là encore, le fait de voter publiquement et de propager fortement les résultats constitue une prophétie réalisatrice en faveur du Bitcoin, même si le panel interrogé est petit et non représentatif.

L’analyse technique

Identiquement, analyser techniquement le cours du BTC est une chose, le partager sur Twitter en est une autre. Autant dire : “voilà ce que je pense, pourquoi ne penseriez-vous pas comme moi ?” Et puis, conflit d’intérêt oblige, les détenteurs de bitcoins seront plus tentés de publier l’analyse qui suggère un marché haussier.

Autant de messages à caractères prophétiques puissamment relayés par et pour une communauté relativement petite de détenteurs de bitcoins qui tirent la cryptomonnaie vers de nouveaux records. Une juteuse opération pour les spéculateurs en somme.

Bien entendu, ces cris de ralliements ne se fondent sur rien d'économiquement tangible, créant des distorsions entre prix et valeur fondamentale et engendrant des corrections baissières plus fréquentes et plus importantes qu’ailleurs. Autrement dit, les prophéties auto-réalisatrices favorisent la volatilité.

Volatilité du Bitcoin
Le Bitcoin reste un actif extrêmement volatile.

Malheureusement, tant que le Bitcoin se montre incapable de se débarrasser de sa volatilité, il demeurera un actif inutilisable économiquement, car trop risqué. Les prophéties auto-réalisatrices apparaissent donc comme des obstacles à l’adoption massive du Bitcoin.

Les objectifs des détenteurs du Bitcoin

Pourquoi achète-t-on du Bitcoin ? Est-ce pour en tirer une plus-value maximum ? Ou est-ce par adhésion au projet de création d'une monnaie universelle et non discriminante ?

Recherche d'un marché haussier pour le profit ou recherche de stabilisation monétaire pour une adoption de masse. Deux objectifs qui s'accommodent de plus en plus difficilement l'un de l'autre. Connaître les motivations des nouveaux entrants en 2020 sera l'occasion de voir vers où le Bitcoin s'achemine.

_________________________________

Suivez nos liens d'affiliés pour:

Acheter & vendre des cryptomonnaies

  • Sur Coinhouse (Zone SEPA Europe et citoyens français).
  • Sur Switchere (Achat direct par carte de crédit, sauf au Canada)
  • Sur BitBuy (Uniquement au Canada).
  • Sur BC Bitcoin (Europe, Canada).
  • Sur eToro (Sauf au Canada).

Sécuriser vos cryptomonnaies

Payer toutes vos factures ou envoyer de l'argent vers votre banque

  • Bylls (Disponible uniquement au Canada).

Accumuler des cryptos en jouant au poker

________________

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles