L’Honduras va interdire aux banques d’utiliser des cryptomonnaies

Charles Ledoux
| 1 min read

La Commission nationale des banques et des valeurs mobilières du Honduras (CNBS) a annoncé interdire aux banques d’effectuer des transactions de cryptomonnaies.

L’Honduras ne suit pas les autres pays de l’Amérique Latine

D’après un communiqué publié par la Commission nationale des banques et des valeurs mobilières du Honduras (CNBS) les banques seront interdites de posséder ou d’effectuer des transactions de cryptomonnaies.

Selon eux, du fait que le marché ne soit pas encore surveillé et contrôlé, “il y a donc un risque de fraude et de blanchiment d’argent et le financement du terrorisme.”

“Il a été identifié que les cryptomonnaies circulent au Honduras en dehors de la réglementation et de la surveillance des organismes concernés. Ces cryptomonnaies, cryptoactifs, pièces virtuelles et tout autre actif numérique avec les caractéristiques similaires ne sont pas des instruments réglementés émis ou contrôlés par la Banque Central Honduras.”écrivent-ils.

En conséquence, la Commission déclare alors interdire aux institutions financières surveillées de “conserver, investir, ou d’opérer” avec des cryptomonnaies.

Ils ajoutent également l’interdiction de posséder des produits dérivés crypto offrant des rendements. Ce qui inclut donc les ETF Bitcoin Spot. De plus, les banques devront inclure des programmes d’éducation pour informer sur les risques liés à l’utilisation de ces monnaies numériques.

Honduras anti-crypto ?

Alors que d’autres pays voisins comme El Salvador, ou encore l’Argentine et le Brésil, semblent plus ouverts aux cryptomonnaies, cette interdiction place l’Honduras en contradiction avec le potentiel anti-inflationniste des cryptomonnaies.

Dans la mesure où l’adoption des banques et du monde de la finance traditionnel passera en partie par l’adoption des ETF Bitcoin Spots, cette interdiction est clairement un frein à l’avancée de l’industrie dans le pays.

Pour rappel, en mars 2022, la Banque centrale a annoncé explorer le développement de leur propre monnaie numérique, la CBDC. Le projet n’a pas avancé plus loin à ce jour.


Source : DeCrypt


Sur le même sujet :