Liquidation massive de positions courtes sur Bitcoin (BTC) alors que BTC teste le seuil de 30 000 $

Joel Frank
| 4 min read
Bitcoin. Source: Adobe

La dernière flambée du prix de Bitcoin (BTC), qui a vu la première cryptomonnaie du marché enregistrer une hausse qui l’a amené jusqu’à environ 30 000 $, a entraîné la liquidation de plusieurs millions de positions courtes.

En effet, au cours des deux derniers jours, 107 millions de dollars de positions courtes à terme sur Bitcoin ont été liquidées sur les principaux exchange , selon le site Web d’analyse des dérivés cryptos CoinGlass.

Environ 60 millions de dollars en position courte ont été liquidés dans la journée du mardi, le décompte quotidien le plus élevé depuis le 16 mars.

Un graphique séparé présenté par CoinGlass montre que les taureaux prennent le dessus en ce qui concerne la demande de levier à terme Bitcoin.

Le taux de financement à effet de levier des contrats à terme Bitcoin a récemment augmenté à 0,03 % sur l’exchange décentralisé de dérivés cryptos dYdX, son plus haut niveau depuis fin mars.

Un taux de financement positif signifie que les traders ouvrant des positions longues à effet de levier paient un financement à ceux qui ouvrent des positions courtes, ce qui indique un niveau de demande plus élevé pour cette dernière position plutôt que pour la première.

Les marchés des options Bitcoin indiquent également une tendance haussière.

Selon les données présentées par The Block, le delta skew de 25% des options Bitcoin expirant dans 7, 30, 60, 90 et 180 jours sont tous au-dessus de zéro et pas loin en dessous de leurs niveaux les plus élevés de l’année.

Un biais supérieur à zéro suggère que les investisseurs paient une prime pour les options d’achat haussières par rapport aux traders optant pour la position opposée.

Les niveaux de prix à surveiller pour Bitcoin

La dernière hausse du prix de Bitcoin semble avoir été catalysée par des développements techniques à court terme, y compris la formation récente d’une structure en fanions.

D’autres indicateurs techniques tels que 1) le fait que BTC avait continuellement trouvé un support au niveau de sa moyenne mobile à 21 jours, 2) toutes les principales moyennes mobiles augmentent dans l’ordre croissant, 3) le fort rebond récent du 200DMA à mi-mars et 4 ) la “croix d’or” de début février ont contribué à l’augmentation du prix du BTC.

Alors que le risque de prise de bénéfices augmente à la suite de la remontée de l’indice de force relative (RSI) sur 14 jours en territoire de surachat, les haussiers auront désormais en vue le prochain objectif de prix dans la zone de 32 500 $.

Ce sont les sommets de fin mai 2022 et coïncident également à peu près avec les creux de janvier 2022.

Les évènements macros vont-ils jouer les trouble-fêtes ?

L’excellente performance de Bitcoin de ce début de semaine précède la publication de plusieurs données clés de l’économie américaine ce mercredi, jeudi et vendredi.

Ceux-ci incluent les derniers rapports sur l’indice des prix à la consommation et à la production, le dernier rapport sur les ventes au détail et la version préliminaire de l’enquête d’avril sur le sentiment des consommateurs de l’Université du Michigan.

Ces publications de données, parallèlement à la publication mercredi du procès-verbal de la dernière réunion du FOMC (Federal Open Market Committee) des décideurs politiques de la Federal Reserve Bank (FED), pourraient modifier considérablement les attentes relatives à la croissance américaine et les perspectives d’une hausse des taux d’intérêt de la FED.

Cela pourrait avoir un impact considérable sur les prix du marché crypto.

Si les données de cette semaine contredisent les attentes selon lesquelles la FED entamera un cycle de baisse des taux plus tard cette année (c’est-à-dire si les données sur l’inflation sont plus élevées que prévu et que d’autres données révèlent que le consommateur américain est toujours en bonne forme), cela pourrait faire grimper le dollar américain et les rendements américains et peser sur Bitcoin, le renvoyant potentiellement fortement sous les 30 000 $.

D’un autre côté, si les données de cette semaine montrent que 1) l’inflation continue de baisser rapidement et 2) qu’une récession américaine plus tard cette année devient de plus en plus probable, cela pourrait soutenir Bitcoin, si cela déclenche une nouvelle faiblesse du dollar américain et des rendements.