15 Sep 2022 · 3 min read

Ne vous faites pas arnaquer par cette fausse prévente de jetons Amazon (AMZ)

Non, il n'y a ni prévente de jetons Amazon en cours, ni de cryptomonnaie Amazon en préparation - une vieille escroquerie crypto datant de 2021 ressurgit sur la cryptosphère et fait fureur en ligne. Ne vous faites pas avoir.

Source - Avast

Fausse prévente de jetons Amazon

En décembre dernier, l'antivirus Avast a publié un article sur son blog intitulé "Beware of a New Amazon Token Crypto Scam".

L'article contenait des captures d'écran de fausses publicités concernant une crypto Amazon qui semblent avoir été reprises par CNBC, The Guardian, Yahoo, etc. mais qui sont en fait des domaines copiés mis en place par des escrocs. Des robots s’occupent ensuite de développer l’engagement autour du projet sur les réseaux sociaux à l’aide de faux commentaires, likes, partages, etc. 

Souvent, lorsque ce type d'escroquerie crypto apparaît sur des plateformes de médias sociaux, notamment Twitter, les commentaires sont également verrouillés, ce qui empêche les  utilisateurs réels d'avertir les autres en écrivant qu'il s'agit d'une escroquerie.

Amazon a-t-il créé un véritable crypto-actif ?

L'idée que " Amazon achetait du Bitcoin " ou avait investi dans les cryptomonnaies sous une forme ou une autre avait commencé à circuler dès le bull run de 2017, ce qui avait conduit les gens à investir dans des positions cryptos sous l'impulsion de la FOMO (Fear of missing out). 

Puis est venue la rumeur selon laquelle le géant de la vente de détail pourrait même lancer un jeton Amazon. Cette rumeur s’était développée autour d’une offre d’emploi mais ne s'est jamais matérialisée.

Amazon a exprimé son intérêt pour les crypto et les NFT, et a embauché un "Digital Currency and Blockchain Product Lead", mais n'a jamais lancé son propre jeton et n'a jamais indiqué qu'il le ferait.

Comme l'ont souligné les YouTubers cette semaine, le jeton AMZ, également connu sous les appellations similaires "AMZTRX" ou "AMZD2X", est un projet crypto utilisant le nom d’Amazon qui est complètement faux.

D'après les données Ahrefs sur les mots clés, le terme "Amazon token presale" a été recherché sur Google 2 000 fois par mois, et le terme "Amazon crypto" deux fois plus. Avast estime que cette arnaque a rapporté 100 000 dollars ou plus à ses auteurs à la fin de l'année dernière.

Éviter les arnaques sur les préventes de cryptomonnaies

Effectuez toujours vos propres recherches sur les nouveaux projets cryptos et les préventes de jetons, en obtenant un deuxième avis dans des endroits comme Reddit, des chaînes YouTube indépendantes et des traders cryptos réputés sur Twitter.

Les escroqueries cryptos utilisent souvent un anglais approximatif, de faux sites Web et se font passer pour de véritables influenceurs cryptos ou des projets existants.

Ne cliquez jamais sur des liens qui vous sont envoyés sans avoir été sollicités, et ne communiquez jamais en tête-à-tête par DM (Direct message) - les administrateurs de groupes crypto Telegram, par exemple, ne vous enverront jamais de message direct pour vous demander de "valider votre portefeuille" ou de leur donner votre phrase seed.

Si cela semble trop beau pour être vrai, c'est probablement le cas. Nous avons examiné plusieurs préventes de crypto légitimes sur ce site, vérifiées par des sites d'audit tiers tels que Solid Proof et CoinSniper.

Suivez nos liens d'affiliés:

  • Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse
  • Pour acheter des cryptomonnaies au Canada, visitez Bitbuy
  • Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins, allez sur le site de BlockFi
  • Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor
  • Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l'application NordVPN

Pour investir dans le minage de cryptomonnaies ou les masternodes:

Pour accumuler des cryptos en jouant :

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Restez informé grâce à notre newsletter hebdomadaire gratuite et à nos réseaux sociaux: