Les perdants et les gagnants de la semaine

Matthieu Dumas
| 3 min read

Crypto - Tokens - Cryptomonnaies

Comme chaque semaine, voyons ensemble qui sont les perdants et les gagnants du grand jeu de la DeFi. Cette semaine a vu de belles montées, mais pas aussi impressionnante que la semaine dernière, le rythme serait-il en train de ralentir ? Pour rappel, nous parlons ici de cryptos du top 100, car après tout, c’est là que le plus grand public peut y trouver son bonheur (ou son malheur…). C’est parti !

Gagnants de la semaine


Source : CoinMarketCap

Fantom (FTM)Un bond impressionnant de +61% :

Fantom, c’est un peu l’Usain Bolt des plateformes de contrats intelligents : rapide, efficace et prêt à dépasser ses concurrents au premier faux-pas. Grâce à son mécanisme de consensus Lachesis, Fantom promet rapidité d’exécution et offre une alternative séduisante aux mastodontes comme Ethereum.

Ondo (ONDO)Bonne progression de +43% :

Imaginez un monde où investir en DeFi est aussi simple et prévisible que de choisir un plat dans votre restaurant favori. C’est la promesse d’Ondo, qui propose une série de produits financiers, notamment des fonds à rendement fixe et variable, cherchant à rendre les investissements DeFi plus accessibles et moins volatils pour les utilisateurs.

Stacks (STX) – Une belle montée de +28% :

Stacks joue le rôle de l’ingénieux inventeur qui a trouvé comment donner des superpouvoirs à Bitcoin. En y apportant des contrats intelligents et dApps, Stacks enrichit l’écosystème Bitcoin, tout en gardant un pied ferme sur le roc solide qu’est le BTC.

Perdants de la semaine


Source : CoinMarketCap

Bonk (BONK)Une chute de 23.52% :

C’est toujours dur de parler des projets derrière les jetons meme, car le plus souvent, et bah, il n’y en a pas… Là, c’est différent : lancé via un AirDrop en décembre 2022, BONK vise à renforcer la liquidité des échanges décentralisés sur Solana. Le projet est un peu flou et part un peu dans tous les sens, proposant des bots Telegram, des places de marché, etc. Mais bon, après tout, ça reste un une meme coin.

Dogwithat (WIF) – Une baisse de 18,91% :

Le monde des jetons memes est vraiment impitoyable. De “sorti de nulle part” à “retour à la case départ”, WIF nous prouve que l’internet aime ses animaux chapeautés… mais pas au point de garder leur valeur dans le vert indéfiniment. Le projet ? Un chien avec un chapeau… Oui, c’est tout :

Source : Dogwifhat

Injective (INJ) – Un recul de 18,81% :

Ok, retour au vrai projet. Injective Protocol est une plateforme DeFi qui se concentre sur la création d’une bourse décentralisée entièrement sans permission et sans frontières, permettant le trading de contrats perpétuels, de futures, et d’actifs synthétiques. Injective, avec ses grands idéaux de DeFi sans frontières, nous rappelle que même les projets les plus sérieux ne sont pas à l’abri des turbulences du marché.

 

Et après ?


Parlons gros sous avec BlackRock et ses 10 trillions de dollars (oui, vous avez bien lu). Le gestionnaire d’actifs s’aventure dans la tokenisation d’actifs, propulsant les cryptos éponymes de tokenisation – plus communément appelées RWA pour Real World Assets – sous les projecteurs.

Rappel : ceci est simplement « une tendance à suivre », ne prenez pas ça pour un conseil d’investissement. Après tout, si on arrivait à prédire le marché à chaque fois, on ne serait pas en train d’écrire des articles…  Sur ce bon weekend, et à la semaine prochaine !


Sources : CoinMarketCap, Fantom, Ondo, Stacks, Bonk, Dogwifhat, Injective, X


Sur le même sujet :

Les perdants et les gagnants de la semaine

Tandis que Pepe, Shiba Inu, Dogecoin ou encore dogwifhat explosent, les experts annoncent le prochain meme coin à ne pas rater

BlackRock déploie un fonds d’actifs tokenisés sur la blockchain Ethereum