Pourquoi Binance a converti 1 milliard de dollars de BUSD en Bitcoin, Ether et BNB ?

Source : AdobeStock / Iryna Budanova

Binance a confirmé son intention de convertir l'équivalent d'un milliard de dollars en Binance USD (BUSD) provenant de son Industry Recovery Initiative en cryptomonnaies natives, incluant notamment le Bitcoin, l'Ethereum et le BNB.

Dans un tweet publié lundi, le directeur général de Binance, Changpeng Zhao, a déclaré que la plateforme d'échange la plus importante de l'écosystème crypto prévoyait de convertir le milliard de dollars restant de son Industry Recovery Initiative en BTC, BNB et ETH au moment où la situation des banques et des stablecoins continue de se détériorer. 

Le directeur a par la suite confirmé la réussite de la transaction dans un tweet publié dans la foulée. Les données de la blockchain montrent que la transaction a été effectuée en l'espace de 5 secondes et n'a coûté que 1,29 dollar de frais. "Imaginez que vous puissiez transférer 980 millions de dollars dans une banque avant les heures d'ouverture de cette dernière, et cela un lundi", a poursuivi CZ.

Ce mouvement a ostensiblement contribué à la pression des achats, poussant les principales cryptomonnaies à la hausse. Selon les données de CoinGecko, BTC, ETH et BNB ont tous les trois progressé à hauteur d'environ 8 % au cours des dernières 24 heures.

En novembre dernier, Binance a annoncé qu'elle mettait en place un fonds de redressement pour aider à reconstruire l'industrie. À l'époque, le fondateur de Tron, Justin Sun, avait déclaré que cette initiative était soutenue par sa propre blockchain, ainsi que Huobi Global et Poloniex.

Cette décision intervient également après que Paxos, le propriétaire et émetteur de BUSD, est poursuivi par la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis, l'agence de régulation affirmant le mois dernier que l'entreprise aurait transgressé les lois relatives à la protection des investisseurs. En conséquence, Paxos a annoncé qu'elle mettait fin à la génération des BUSD et qu'elle mettait un terme à ses relations avec Binance.

Les inquiétudes sur la santé des banques américaines pénalisent l'USDC

Cette opération de transfert d'un milliard de dollars de BUSD vers les principales cryptomonnaies se déroule dans le même contexte que la crise qui a secoué le secteur des banques aux États-Unis ce week-end.

Ce vendredi, la Silicon Valley Bank, l'un des établissements de crédit les plus populaires auprès des entreprises du secteur de la tech et des start-ups de la Silicon Valley, a été mise en faillite après avoir souffert d'une crise de liquidité. Par la suite, la Federal Deposit Insurance Corporation (FDIC) a pris le contrôle de la banque et a créé la Deposit Insurance National Bank of Santa Clara, qui détient désormais les dépôts assurés de la SVB.

Alors que les firmes d'investissement et les startups de la tech ont été les plus sévèrement éprouvées par l'effondrement de la Silicon Valley Bank, certaines grandes sociétés du secteur crypto ont elles aussi dévoilé leur exposition. Par exemple, Circle, l'émetteur du stablecoin USDC, avait placé pour près de 3,3 milliards de dollars de ses réserves dans cette institution financière aujourd'hui effondrée. 

La nouvelle a d'abord provoqué une vague de retraits et de rachats qui a conduit l'USDC à se distancer de son ancrage cible de 1 dollar. Cependant, le stablecoin a en grande partie corrigé ses pertes au cours de la journée écoulée, remontant à environ 0,99 dollar à la date de rédaction de cet article.

À noter que Binance a également suspendu l'auto-conversion de l'USDC en BUSD en raison des conditions actuelles du marché, "spécifiquement liées aux flux entrants élevés et à la charge croissante pour soutenir la conversion", comme l'a indiqué la plateforme d'échange dans un tweet publié vendredi en fin de journée.

Par ailleurs, CZ a de nouveau avancé l'idée de stablecoins adossés à des cryptomonnaies tout en affirmant que "les banques représentent un risque pour les stablecoins adossées à des monnaies fiduciaires." Il a aussi ajouté que Do Kwon avait eu une bonne intuition mais qu'il n'avait pas été capable de faire tenir son projet sur le long terme.