Prédiction de prix du Bitcoin SV : comment va évoluer le BSV alors que la Blockchain est attaquée ?

Source : unsplash.com

À l’heure où l’ensemble du marché crypto est toujours dans une position difficile on observe que le prix du Bitcoin SV (BSV) évolue en dents de scie depuis plusieurs semaines, mais la tendance globale de ce crypto actif reste à la baisse.

Le BSV affiche présentement un prix de 49,04 dollars pour la pair USDT d’après les données de TradingView, la barre symbolique des 50 dollars ayant été dépassée pour la dernière fois dans la période du 13 au 14 octobre. En outre, on observe que la progression du prix a formé un modèle "épaule tête épaule" inversé, indiquant dans la plupart des cas une sortie par le haut et donc un éventuel retournement de la tendance à la hausse.

Un élément qui correspondrait avec l’augmentation du volume sur les dernières 24 heures, en hausse de 5,65 % et actuellement situé à 64,92 millions de dollars d’après les données de CoinMarketCap. On note également qu’avec une capitalisation boursière de 954,16 millions de dollars, le Bitcoin SV est situé à la 53ème position de l’écosystème crypto.

Le pic le plus récent date de la fin du mois de juillet où le prix du BSV a dépassé les 66 dollars pendant quelques heures. Un score qui avait précédemment été brièvement atteint le mardi 21 juin et avant cela au début du mois de mai.

De nombreux "blocs fantômes" minés sur la blockchain BSV : faut-il s’inquiéter ?

D’après le développeur Joshua Henslee, spécialiste du Bitcoin, de nombreux blocs fantômes sont actuellement minés sur la blockchain BSV, et il est possible que cette actualité récente influe le prix de la cryptomonnaie sur le court et moyen terme. Décryptage.

Une entité inconnue, qui pourrait être un groupe comme un seul individu, est actuellement en train de miner des blocs vides sur la blockchain BSV. Le développeur Henslee pense qu’il s’agit d’une attaque organisée en relation avec le procès qui oppose Granath à Craig Steven Wright.

Ce dernier étant le fondateur de la blockchain BSV et déclare même être Satoshi Nakamoto, le créateur du Bitcoin original. Cette affirmation est néanmoins contestée par une large partie de la communauté crypto et est source d’un grand nombre de procès et de procédures judiciaires comme celle mentionnée précédemment.

Le problème posé par ce minage de blocs vides est d’ordre pratique, car il paralyse partiellement la blockchain en raison du fait que les transactions sont ralenties voire pour certaines complètement bloquées. Si cela se poursuit, cette attaque pourrait avoir de lourdes conséquences sur des applications crypto qui utilisent la blockchain BSV comme Twetch, un site qui se décrit comme la version Web3 de Twitter.

Toujours d’après Joshua Henslee, ce problème sera probablement résolu assez rapidement, néanmoins pour le moment il est impossible d’empêcher un individu de miner des blocs fantômes, car la pratique est considérée sur le plan technique comme valide et cela malgré la plainte déposée par la Bitcoin Association. Un commentaire officiel a par ailleurs été publié le 17 octobre afin de résumer la situation.