Sam Bankman-Fried essaye de lever des fonds pour rembourser les utilisateurs de FTX

Sam Bankman-Fried. Source : HBO / YouTube

Sam Bankman-Fried, le fondateur et ancien directeur de FTX, concentre ses efforts afin de lever des capitaux dans l’espoir de rembourser les utilisateurs de sa plateforme malgré la procédure de dépôt de bilan.

Dans un message publié sur Twitter, il déclare "rencontrer en personne" aussi bien les investisseurs potentiels que des acteurs de la régulation afin de voir ce qui est faisable pour aider les utilisateurs. En outre, SBF souligne :

« Après cela, ça sera au tour des investisseurs. Mais dans un premier temps, nous allons nous concentrer sur nos clients directs. »

Le fondateur de FTX a également fourni des renseignements sur le contexte lié à la chute, aussi soudaine que brutale, de la plateforme d’échange qui était jusqu’à récemment l’un des plus grands acteurs de l’écosystème crypto.

« Quelques semaines en arrière, FTX prenait en charge un peu plus de 10 milliards de dollars en terme de volume journalier et plusieurs milliards de transferts. Mais il y avait trop d'effet de levier, beaucoup plus que je ne le pensais en vérité. »

« Le mouvement de panique et le crash du marché ont complètement épuisé les liquidités. Alors qu’est-ce que je peux faire d’autre que tenter d’augmenter les liquidités, rembourser les clients et redémarrer ? »

SBF a également ajouté que l’entreprise possède actuellement moins de 8 milliards de dollars d’actifs liquides, plus de 5,5 milliards dans des actifs semi-liquides, et 3,5 milliards dans d’autres actifs catégorisés comme non-liquides. Ainsi, pour le moment Sam Bankman-Fried essaye en priorité de lever 9 milliards de dollars afin de couvrir les coûts des actifs semi-liquides et non-liquides.

Dans un autre rapport, le Wall Street Journal a confirmé que SBF était désespérément en train de passer d’un investisseur potentiel à un autre dans l’esprit de pouvoir lever des fonds. Ce rapport déclare que ces efforts ont jusqu’à présent été infructueux.

Les spéculations à propos de l’état de santé réel de FTX et Alameda ont augmenté au cours de la semaine passée. Cela après plusieurs rapports qui révèlent que le bilan de la société est saturé de jetons FTT, à savoir le jeton natif de FTX qui a chuté de plus de 90 %.

À la fin de la semaine dernière, FTX a annoncé avoir déposé un dépôt de bilan en vertu du chapitre 11 dans le Delaware. À noter que la version américaine de FTX a également été incorporée dans ce dépôt de bilan, contrairement à ce que prétendais l’ancien directeur.

Les sociétés qui bénéficient de la protection accordée aux entreprises en faillite reçoivent parfois des prêts leur permettant de maintenir leurs opérations. Le financement de type "débiteur-exploitant" implique que si les entreprises survivent, les premiers fonds qu'elles gagnent serviront à solder cette protection, selon le Wall Street Journal.

Le rapport indique en plus de cela que FTX a utilisé l’équivalent de plus de 10 milliards de dollars d’actifs provenant des fonds des utilisateurs afin de financer les stratégies risquées de Alameda Research, la société d’investissement qui était associée à FTX.

L’effondrement récent de FTX a eu pour conséquence l’un des plus gros crash du marché crypto de cette année, avec un prix affiché par le Bitcoin qui gravite autour des 16 000 dollars cette semaine, un niveau qui n’avait pas été vu depuis deux ans. De plus, l’ensemble du marché crypto est en baisse de plus de 20 % au cours des dix derniers jours.