Strike défie Coinbase, CashApp et Venmo sur les frais d'achat de Bitcoin (BTC)

Strike, le service bancaire Bitcoin (BTC) de la startup américaine Bitcoin Lightning Zap, est sur le point de permettre à ses utilisateurs d'acheter des BTC sur sa plateforme sans frais supplémentaires - ce qui lui donnerait un avantage majeur par rapport à des bourses comme Coinbase, et d'autres services tels que Venmo de PayPal, et CashApp de Square. Selon Strike, ces entreprises ne survivront pas si elles continuent à surfacturer les utilisateurs pour les transactions BTC.

Jack Mallers. Source: Twitter/@JackMallers

"À partir d'aujourd'hui, Strike se propose d'être l'endroit le moins cher et le plus facile de la planète pour acquérir des bitcoins [...] par le biais d'achats, de dépôts directs, de récompenses par carte, et plus encore", a déclaré Jack Mallers, PDG de Strike.

Selon lui, les seuls coûts facturés aux utilisateurs seront liés aux écarts du marché répercutés à Strike par ses partenaires. Ces coûts étaient inférieurs à 0,3 % au moment de l'annonce et "nous nous attendons à ce qu'ils passent sous la barre des 0,1 % au cours des prochains mois, à mesure que notre volume augmente", a déclaré le PDG, ajoutant que plus le volume de Strike augmente, moins ses partenaires facturent.

L'annonce a spécifiquement nommé Coinbase comme l'une des entreprises ayant construit ses activités autour de "la facturation aux détaillants de frais élevés pour acquérir des bitcoins." Coinbase a enregistré 1,8 milliard de dollars de revenus au premier trimestre 2021, dont 771 millions de dollars de bénéfices, alors que sur ces revenus, "94 % provenaient de frais de trading souvent proches de 3 %", a soutenu Mallers.

Il a également affirmé que l'activité de Coinbase ne peut probablement pas fonctionner sans ces frais élevés, car cela leur permettent notamment d'acquérir des "shitcoins" à distribuer aux utilisateurs. "Ne vous méprenez pas, lorsque vous achetez des bitcoins sur Coinbase, vous soutenez des shitcoins", a-t-il déclaré.

Coinbase détermine ses frais en fonction de l'emplacement de l'acheteur, de la taille de la transaction, de la méthode de paiement, etc. Le "spread" facturé se situe entre 0,5 % à 1 %, et peut être plus élevé, et les frais prélevés peuvent atteindre 3,99 USD.

L'annonce de Strike mentionne également Venmo et CashApp aux côtés de Coinbase, affirmant qu'ils facturent moins mais de manière similaire à l'exchange récemment coté au Nasdaq.

Venmo prélève des frais allant jusqu'à 2,3 % pour l'achat ou la vente de cryptomonnaies. Il y a également des frais de 3 % pour l'envoi d'argent à d'autres personnes à l'aide d’une carte de crédit, de 1,5 % pour le transfert d'argent à partir du compte Venmo avec l'option Instant, jusqu'à 5 % (et un minimum de 5 USD) pour l'ajout d'argent à l'aide de la fonction de paiement par chèque, etc.

CashApp dit facturer deux types de frais pour l'achat ou la vente de bitcoins : des frais de service pour chaque transaction et, selon l'activité du marché, des frais supplémentaires déterminés par la volatilité des prix sur les bourses américaines. Cependant, l'entreprise ne semble pas indiquer clairement quels sont ces frais, même si elle dispose d'une page consacrée aux frais liés au Bitcoin.

Selon les informations disponibles sur son site web, Strike ne facture pas de frais pour ses services, tandis que les frais affichés lors d'une transaction sur la chaîne sont les frais du réseau Bitcoin, déterminés par le marché libre, et sont les mêmes pour tout montant de BTC envoyé. Il existe potentiellement aussi des frais de réseau Lightning, lorsque l'utilisation de Lighting est possible, et ceux-ci sont "minimes et coûteront tout au plus quelques centimes par transaction", affirment-ils.

Strike a lançé une sorte de défi à ces entreprises, déclarant qu’ "acheter des bitcoins ne devrait pas coûter plus que ce qu'il faut pour les acquérir. Acheter des bitcoins ne subventionnera pas les casinos de shitcoins. [...] La concurrence devrait se baser sur l'expérience dans un marché vraiment libre, comme il se doit. Vous ne survivrez plus à la surfacturation des utilisateurs pour acheter des bitcoins."

Pour commencer, les utilisateurs pourront acheter des BTC, mais la société prévoit de permettre aux utilisateurs d'être payés en BTC, obtenir des récompenses en BTC, et arrondir les économies en BTC, entre autres.

Les utilisateurs peuvent maintenant s'inscrire sur la liste d'attente et le lancement public est prévu "dans les semaines à venir".

________

Suivez nos liens d'affiliés:

Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse

Pour acheter des cryptomonnaies au Canada, visitez Bitbuy

Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins, allez sur le site de BlockFi

Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor

Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l'application NordVPN

Pour investir dans le minage ou les masternodes:

Pour accumuler des cryptos en jouant:

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Si vous voulez en apprendre plus sur le Bitcoin et l’investissement dans les cryptomonnaies, voici deux livres parfaits: “Comprendre Bitcoin en 2h" et “Investir dans Bitcoin".

Regardez la dernière vidéo “Les 5 actus cryptos de la semaine”:

________________

Voici les sources d’informations qu’on vous propose:
Notre newsletter hebdomadaire gratuite: https://www.getrevue.co/profile/CryptonewsFR
Notre podcast audio: https://www.buzzsprout.com/1111262
Notre chaîne YouTube: https://www.youtube.com/channel/UCEu7E2wqP3t3QzAWTWF9weg
Twitter: https://twitter.com/cryptonews_FR
Instagram: https://www.instagram.com/fr_cryptonews
Facebook: https://www.facebook.com/cryptonewsFR
Telegram: https://t.me/cryptonews_FR

_________