· 4 min read

Tether (USDT) aurait utilisé des documents frauduleux et des identités masquées pour accéder au système bancaire mondial

Tether coin. Source: Adobe

Pour pouvoir conserver son accès au système bancaire mondial, les entreprises derrière l'émetteur du stablecoin USDT basé à Singapour, Tether, auraient utilisé des documents frauduleux, des identités cachées et des sociétés fictives, selon un nouvel article du Wall Street Journal.

La valeur de l'USDT est indexée sur le dollar américain et garantie à hauteur d'un ratio 1:1 par des équivalents en dollars américains/liquides. L'USDT est le plus important stablecoin en termes de capitalisation du marché, avec 71,124 milliards de dollars de jetons actuellement en circulation.

Les volumes de trading de Tether sont généralement de l'ordre de ceux du Bitcoin et Ethereum réunis. Selon CoinMarketCap, l'USDT a enregistré 37,239 milliards de dollars de volumes de transactions au cours des dernières 24 heures, contre 25,65 milliards de dollars pour le Bitcoin et 9,7 milliards de dollars pour l'Ether.

Tether et ses bailleurs de fonds font usage de moyens non conventionels  pour maintenir leur accès au système bancaire

Selon le WSJ, le recours de Tether à des méthodes non conventionnelles pour maintenir son accès au système bancaire mondial a débuté en 2017, lorsque Wells Fargo & Co a interrompu le traitement les transactions de plusieurs comptes bancaires taïwanais de la firme crypto. Tether avait alors déclaré dans un procès contre la banque qu'il s'agissait d'une "menace existentielle pour leur entreprise".

Les documents cités par le Wall Street Journal révèlent que les sociétés à l'origine de Tether ont ouvert de nouveaux comptes à Taïwan qui étaient détenus en fiducie par Chrise Lee, cadre de Hylab Technology Ltd, bien que les comptes aient été ouverts sous le nom de Hylab Holdings Ltd. Dans le même temps, un compte distinct a été ouvert en Turquie sous le nom de Deniz Royal Dis Ticaret, un compte qui a depuis été accusé par le ministère américain de la Justice d'être utilisé à des fins de blanchiment d'argent pour un groupe terroriste.

Bitfinex, une société sœur de Tether, aurait également transféré plus d'un milliard de dollars à une société basée au Panama, aujourd'hui en faillite, appelée Crypto Capital Corp, qui était connue pour la création de sociétés écrans dont le but était l'ouverture de comptes bancaires pour des entreprises cryptos. Bitfinex affirme aujourd'hui avoir été victime d'une escroquerie de la part de Crypto Capital Corp, qui a entraîné la saisie d'environ 850 millions de dollars de ses actifs pour fraude bancaire et blanchiment d'argent présumés.

Les documents révèlent également que Tether et ses bailleurs de fonds auraient utilisé des stratagèmes similaires pour étendre l'accès au système bancaire américain avec la Signature Bank de New York. En 2018, Signature avait déjà fermé deux comptes liés à Tether et à ses entreprises associées, et avait rejeté une demande d'ouverture de compte pour Bitfinex.

Par la suite, le courtier en carburant d'aviation AML Global a approché Signature Bank pour  l'ouverture d'un compte, affirmant vouloir utiliser celui-ci pour le trading de cryptomonnaies sur l'exchange américain Kraken afin de couvrir son exposition aux devises mondiales. Les documents relatifs à cette demande d'ouverture de compte ne mentionnent pas que Christopher Harbourne, le propriétaire d'AML Global, possède également environ 12 % de Tether et Bitfinex, mais sous un autre nom, Chakrit Sakunkrit.

Le nom de Chakrit Sakunkrit est sur la liste noire des personnes soupçonnées par Signature Bank de se soustraire aux mesures de lutte contre le blanchiment d'argent. Le compte d'AML Global a été provisoirement accordé, mais rapidement fermé après que les dirigeants de Signature Bank aient remarqué que l'activité du compte était liée à Bitfinex, et non à Kraken, comme AML Global l'avait affirmé.

Baisse sur les marchés cryptos

Les cours des principales cryptomonnaies ont chuté à la suite de la publication de cet article, ce qui donnera aux détracteurs de Tether des arguments supplémentaires pour créer davantage de confusion. Certains affirment que l'USDT n'est pas soutenu 1:1 par des dollars américains ou des équivalents, comme le prétend Tether. Bitcoin se négociait en fin de journée autour de 22 300 dollars, en baisse d'environ 4,8 % au cours des dernières 24 heures, tandis qu'Ethereum s'échangeait autour de 1 560 dollars, en baisse d'environ 5 % au cours des dernières 24 heures. Les deux principales cryptomonnaies du marché ont baissé d'environ 1 % après la publication de l'article.

Si Tether devait subir un bank run à grande échelle, comme cela est arrivé à FTX, cela pourrait être catastrophique, au moins à court terme, pour l'industrie crypto, d'où le plongeon du marché dans le sillage de la publication de l'article. L'USDT est une source clé de liquidité entrante dans l'espace crypto.

Suivez nos liens d'affiliés:

  • Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse 
  • Pour acheter des cryptomonnaies au Canada visitez Bitbuy
  • Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous un portefeuille Ledger
  • Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l'application NordVPN

Restez informé grâce à nos réseaux sociaux: