Accueil ActualitésActualités Bitcoin

L'interdiction de Western Union pourrait pousser les Cubains à acheter du Bitcoin

Par Tim Alper
L'interdiction de Western Union pourrait pousser les Cubains à acheter du Bitcoin 101
Source: Adobe/ansaharju

Les Cubains se rapprochent encore un peu plus du Bitcoin et des altcoins après un autre accrochage entre le pays et les États-Unis qui a fait une nouvelle victime dans le domaine des transferts de fonds.

Selon des articles de novembre, le gouvernement cubain a fermé les 400 bureaux de la Western Union dans le pays après que Washington eut mis sur liste noire Fincimex, une entreprise militaire qui traite les paiements des Cubains basés à l'étranger.

Le Guardian a déclaré que cette décision "éliminerait la plupart des transferts de fonds et aggraverait la profonde crise économique du pays".

Reuters a indiqué que Western Union avait déclaré "Aujourd'hui, nous avons informé nos clients qu'ils ont un temps limité pour envoyer de l'argent à leurs proches depuis les États-Unis vers Cuba."

Les Cubains basés à l'étranger ont donc jusqu'au 22 novembre pour envoyer de l'argent chez eux, les bureaux fermant le 23 novembre.

La semaine dernière, le Trésor américain a interdit à toutes les entreprises des États-Unis de traiter avec Fincimex à quelque titre que ce soit.
Cette décision pourrait forcer les Cubains à chercher des alternatives comme les cryptomonnaies. Avant même les fermetures de Fincimex et de Western Union, le terme "acheter du Bitcoin" était en plein essor sur Google Trends dans les zones hispanophones. Ce terme est le plus populaire à Cuba:

L'interdiction de Western Union pourrait pousser les Cubains à acheter du Bitcoin 102
Source: trends.google.com

Les Cubains sont de plus en plus désireux de résoudre leurs problèmes liés aux envois de fonds, une grande partie de la population dépendant de l'aide financière de parents travaillant à l'étranger.

Comme nous l'avons déjà signalé, ce phénomène a conduit à la création d'une plateforme appelée BitRemesas à Cuba. Cette solution implique des intermédiaires qui prélèvent des commissions en Bitcoin allant jusqu'à 25 % pour convertir en fiat les envois de fonds de l'étranger et les livrer à leurs destinataires - souvent à vélo, en parcourant des distances de 14 km dans des conditions de chaleur torride pour remettre l'argent en main propre.

Selon les données de The Havana Consulting Group et Tech, au cours des dix dernières années, la population cubaine a reçu 29,95 milliards de dollars en transferts d'argent liquide. 90 % de cet argent provenait des États-Unis. En 2018, le montant des transferts de fonds à Cuba était estimé à 3,69 milliards de dollars, soit une croissance de 3,6 % par rapport à 2017, selon le cabinet de conseil.
_________

Suivez nos liens d'affiliés:

Pour acheter des cryptomonnaies; Zone SEPA Europe et citoyens français:

Pour acheter des cryptomonnaies au Canada:

Pour acheter des cryptomonnaies à travers le monde:

Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies:

Pour investir dans le minage ou les masternodes:

Pour transiger vos cryptos de façon anonyme:

Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins:

Pour accumuler des cryptos en jouant:

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Si vous voulez en apprendre plus sur le Bitcoin et l’investissement dans les cryptomonnaies, voici le livre parfait: “Investir dans Bitcoin".

________________

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles