Qu’est-ce que le staking crypto ? Guide et meilleures plateformes

Romaric Saint-aubert
| 14 min de lecture
Avertissement : Les investissements dans les crypto-monnaies sont sujets à des fluctuations de valeur importantes et peuvent entraîner des pertes. Les informations fournies ici ne constituent pas un conseil financier, et il est recommandé de consulter un professionnel avant de prendre toute décision d'investissement.

Le staking crypto est connu pour générer des revenus passifs sur vos cryptomonnaies qui dorment. Il consiste à immobiliser ses actifs durant une certaine période, et à se faire récompenser au terme de celle-ci. Une pratique essentielle pour de nombreux protocoles, car les cryptos que l’on stake participent à la sécurité du réseau, stimulent la liquidité et augmentent la confiance. Découvrons ensemble les rouages du staking et mettons vos cryptos dormantes au travail.


Les meilleures plateformes de staking de crypto monnaies

🌐 Site

✅ Avantage compétitif

⭐ Note clients
🥇 OKX

Plus grand nombre de cryptos en staking

4,3 / 5

🥈 Aqru

Spécialiste du staking d’USDC

4,1 / 5

🥉 Kucoin

Sans durée de blocage

4,3 / 5

Coinhouse

Véritable validateur sur blockchain

4.0 / 5

Binance

Variété de placements en staking (DeFi, Ethereum 2.0)

4,4 / 5

Déclaration de l’annonceur : Nous percevons des rémunérations lorsqu’un visiteur clique sur les liens présents sur cette page. Toutefois, cela n’affecte en rien nos évaluations. Notre engagement est de mettre à disposition des informations impartiales et rigoureusement documentées. Nous appliquons un processus méticuleux pour l’évaluation de chaque plateforme mentionnée dans cet article. Les informations présentées dans ce guide ont un objectif exclusivement éducatif et ne constituent aucunement des conseils financiers.


Notre avis sur les meilleures plateformes de staking crypto


Il y a actuellement trois possibilités pour faire du staking de cryptos : le faire vous-même en vous connectant à un pool de staking sur un protocole, confier vos cryptos à une entreprise spécialisée dans le staking, ou passer par une plateforme d’échange qui gère la partie technique. Nous allons nous concentrer sur cette troisième option.


OKX Earn, le plus grand choix de cryptomonnaies en staking

OKX

Le staking est un des nombreux placements possibles dans le programme OKX Earn. Sur le staking, OKX Earn regroupe les accès à différentes blockchains, puis s’occupe de verrouiller vos actifs dans la blockchain choisie. Elle se rémunère avec des frais retranchés de vos récompenses.

Plus de 80 cryptomonnaies sont disponibles. Le minimum d’investissement est faible, de l’ordre de 0,01 jeton. Toutes les cryptos peuvent être stakées en “Flexible”, les échéances bloquées sont variables.

Les rendements sont bonifiés pour les échéances les plus longues. Sur le staking d’Avalanche (AVAX) par exemple, l’APY à 15 jours est de 5% et celui à 120 jours atteint 23%.

Les avantages de staker avec OKX

  • Commissions les plus réduites
  • 80 cryptos disponibles pour le staking
  • Versement quotidien des récompenses
  • Placement flexible possible sur toutes les cryptos

Aqru, le spécialiste du staking

Aqru

Aqru est une excellente plateforme pour staker vos stablecoins. Dans notre sélection, c’est elle qui offre les meilleurs rendements sur l’USDC et l’ETH. Autre atout d’Aqru, il n’y a pas d’exigence du verrouillage de cryptomonnaies dans le processus du staking.

Vous gardez la possibilité d’ajouter ou de retirer des fonds de façon continue tout en empochant les intérêts journaliers. Si Aqru s’adresse aux particuliers, elle attire aussi beaucoup d’investisseurs institutionnels.

Plus de 70 institutions sont clientes de la plateforme basée au Royaume-Uni. La plateforme a fait le choix de la spécialisation : seuls 3 crypto-actifs sont disponibles, à savoir BTC, ETH et l’USDC.

Les avantages de staker avec Aqru

  • Versement quotidien des intérêts
  • Les meilleurs rendements sur le BTC, ETH et l’USDT

KuCoin Earn, staking et trading

KuCoin

KuCoin est surtout connu pour ses services de trading sur dérivés et de copy trading. Cela ne l’empêche pas de proposer le staking sur 13 cryptomonnaies, à travers son programme KuCoin Earn.

Chez KuCoin, tous les placements sont flexibles. Il n’y a pas de durée de blocage. En contrepartie de la possibilité de retirer ses jetons à tout moment, les rendements y sont moins intéressants que chez OKX.

Les avantages de staker avec KuCoin

  • 13 cryptos disponibles pour le staking
  • Versement quotidien des récompenses
  • Placement flexible possible sur toutes les cryptos

Coinhouse, plateforme française proposant du staking

Coinhouse

Avec son service Coinhouse Staking Services (CSS), la plateforme française est réellement validatrice et n’est pas un intermédiaire. Les autres plateformes de notre sélection font en réalité le pont entre leurs clients et d’autres plateformes.

Mis à part OKX, elles récupèrent les fonds et les délèguent. Coinhouse travaille en direct avec les projets pour opérer leurs nœuds. D’où des rendements réellement attractifs.

Coinhouse est enregistré auprès de l’Autorité des marchés financiers en tant que Prestataire de services sur actifs numériques (PSAN). Cela garantit aux utilisateurs une grande sécurité dans la gestion de leurs fonds.

Les avantages de staker avec Coinhouse

  • Véritable validateur sur la blockchain
  • Versement quotidien des récompenses
  • Enregistré auprès de l’AMF comme PSAN
  • Placement flexible possible sur toutes les cryptos

Binance Earn, plus grande variété de placements staking

Binance

En digne n°1 du marché, Binance propose le staking sur plus de 20 cryptomonnaies. En explorant un peu explorer le site, on comprend qu’il y a d’autres placements staking possibles à l’image du “staking DeFi” : cela signifie que Binance vous donne accès à des protocoles de finance décentralisée, principalement Venus et Maker.

Binance propose également le staking sur l’univers Polkadot, où il est question de financer des projets qui tentent de remporter les “enchères”, un système de sélection propre à cet écosystème. Binance vous permet également de staker sur l’écosystème Ethereum 2.0.

Et puis il y a le staking classique comme sur OKX et KuCoin, avec un placement flexible ou bloqué. En somme, Binance Earn est le programme le plus riche de notre sélection.

Les avantages de staker avec Binance

  • Versement quotidien des récompenses
  • Enregistré auprès de l’AMF comme PSAN
  • 20 cryptomonnaies disponibles sur le staking
  • Staking sur la DeFi, Ethereum 2.0 et Polkadot
  • Placement flexible possible sur toutes les cryptos

Qu’est-ce que le staking crypto ?


Le staking consiste à immobiliser des cryptomonnaies sur une blockchain pour une période plus ou moins longue. En acceptant cette période de blocage, le staker obtient le droit de participer à la gouvernance du protocole. Cela fait également de lui un des validateurs de transactions sur le réseau.

Le staking est une activité centrale pour les blockchains à preuve d’enjeu telles qu’Ethereum (ETH), Cardano (ADA), Polkadot (DOT), ou encore Tezos (XTZ). Pour être plus précis encore, il existe cinq familles de protocoles blockchains sur lesquelles on peut faire du staking :

  • Les protocoles dual coin : NEO
  • Les masternodes : Dash, Horizen
  • Les registres de distribution : Stellar Lumens
  • Les protocoles en delegated proof-of-stake (DPoS) : EOS
  • Les protocoles en proof-of-stake (PoS) : Ethereum, Algorand

Le staking est comparable au minage, ce processus dans lequel les mineurs de Bitcoin déploient des ordinateurs puissants pour résoudre des équations cryptographiques, valident des transactions (en blocs) et touchent des récompenses en échange.

En effet, le staking aide aussi un réseau comme Ethereum à parvenir à un consensus : les validateurs sont tirés au sort sur la base de leurs avoirs déposés sur le réseau, et non plus selon leur puissance de calcul.

Statistiquement, les validateurs qui stakent des volumes de cryptos plus importants ont davantage de chances d’être choisis pour valider le prochain bloc. C’est de cette manière que les réseaux blockchain en proof-of-stake sont infiniment moins énergivores que Bitcoin.


Comprendre le fonctionnement du staking crypto


Comme nous l’avons vu, les blockchains à preuve d’enjeu se basent sur un algorithme de consensus PoS pour ajouter de nouveaux blocs à la blockchain. Les validateurs ayant staké leurs cryptomonnaies sont sélectionnés aléatoirement, à des intervalles fixes, et ajoutent leur signature à un nouveau bloc.


Proof of Stake VS Proof of Work

Le staking n’est pas possible sur toutes les cryptomonnaies. Sont concernées uniquement les cryptomonnaies dont la blockchain repose sur la preuve d’enjeu (“proof-of-stake”). Le réseau Bitcoin (BTC) n’en fait pas partie, lui qui repose sur un mécanisme de preuve de travail (“proof-of-work”). Sur Bitcoin, c’est la puissance de calcul qui est déployée pour valider des transactions et miner de nouveaux BTC.

Chose intéressante, la pratique du staking de cryptomonnaies est d’ailleurs appelée “minage virtuel”. En effet, comme dans le véritable minage où les mineurs déploient leurs puissantes machines, le staking consiste à déployer en quelque sorte un puissant stock de cryptos pour avoir le droit de valider des transactions. L’algorithme tire au sort les validateurs, en fonction de leurs jetons immobilisés, et le validateur choisi reçoit une récompense en cryptomonnaies.


On-Chain vs Off-Chain

Le staking on-chain est réservé aux utilisateurs avancés. Il faut détenir un portefeuille chargé en cryptomonnaies, que l’on connecte à un “pool de staking”. Il faut aussi monter son propre nœud, ce qui suppose d’investir dans du matériel informatique à la maison ou faire appel à un service blockchain comme Amazon Managed Blockchain (qui propose des nœuds clés-en-main dans le cloud).

Le staking off-chain est davantage adapté aux débutants. On délègue ses cryptos en staking à une plateforme d’échange telle que Binance ou Lido. Celle-ci s’occupe de monter les nœuds et de mettre les cryptos qui lui sont confiées sous séquestre sur la blockchain. Il faut être conscient que cela leur offre une grande influence sur la blockchain : Lido et Binance sont deux des plus gros détenteurs d’Ethereum !


La période de blocage

30, 60, 120, 180 jours : la période de blocage est au cœur du staking de cryptomonnaies. En contrepartie de l’immobilisation de ses jetons pendant une certaine période, le staker touche une récompense prédéfinie.

Le barème des intérêts d’un “pool de staking” est favorable à ceux qui acceptent les périodes de blocage les plus longues. Exactement comme les intérêts sur sur votre dépôt à terme auprès d’une banque.

Les récompenses de staking sont versées toutes les heures (Kusama), tous les jours (sur Ethereum) ou tous les mois (Tezos). Celles-ci sont évidemment proportionnelles à la quantité de cryptos mobilisée.


Les avantages du staking de crypto-monnaie

Avantages staking crypto

La montée en puissance des protocoles reposant sur la preuve d’enjeu / preuve de participation (PoS) offre un excellent placement pour vos cryptos qui dorment.


Générer un revenu passif grâce aux intérêts

Le versement des intérêts est au cœur du staking. D’abord parce que les stakers sont rémunérés en contrepartie de l’immobilisation de leurs actifs numériques pendant une certaine période.

Chaque “pool de staking” définit un barème et une périodicité de versement d’intérêts. A la manière des intérêts versés sur un livret, il y a donc une rentabilité prévisible.

Ensuite parce que le staking suit une logique vertueuse. Plus il y a des jetons stakés, plus cela renforce la confiance des utilisateurs du réseau, attirant les investisseurs entrants sur le token de gouvernance et permettant de soutenir une croissance de son cours.


Renforcer la blockchain

Le cauchemar des blockchains est d’être vulnérables à une attaque dite des 51%. Elle consiste pour un acteur malveillant à prendre le contrôle de plus de 51% des nœuds validateurs, afin de bloquer la validations de certaines transactions ou de réitérer celles-ci (ce qu’on appelle une “double dépense”).

Le staking agit comme une barrière à une telle attaque. Les protocoles les plus sécurisés sont ceux où l’on observe un staking réellement décentralisé, avec des milliers voire des millions de stakers différents, éparpillés et non liés.


Réinvestir ses intérêts

Le staking suit aussi une logique de capitalisation. Comme vous le savez maintenant, les intérêts sont versés dans la devise (dite “jeton de gouvernance”) du protocole : en ETH sur Ethereum, en ADA sur Cardano, etc.

Or en acceptant une période de blocage, ces cryptos se rajoutent à vos cryptomonnaies déjà bloquées. Ainsi vous continuez à bénéficier à chaque fois de récompenses sur votre solde de cryptos actualisé.

Vous bénéficiez également de la croissance du cours du jeton stimulée par l’afflux d’utilisateurs convaincus par la qualité et la sécurité du protocole, et cela passe généralement par l’utilisation d’applications de finance décentralisée.


Les risques liés au staking crypto


Il n’existe pas de placement à risque zéro et le staking, en dépit de ses avantages, comporte quelques risques techniques. Voici trois paramètres qui peuvent rendre l’opération perdante :

  • La cryptomonnaie monnaie stakée s’effondre : c’est ce qui est arrivé à ceux qui avaient staké du LUNA sur le réseau Terra, causant au passage de nombreux drames personnels. Alors que le jeton valait encore 44 $ fin janvier, il ne vaut plus aujourd’hui que 0,00016 $.
  • La plateforme de staking est piratée ou disparaît : touchée par la faillite de la plateforme FTX, la plateforme BlockFi a été placée en faillite fin novembre. Or elle comptait jusqu’à 8 milliards $ en cryptos placées sur ses produits de lending et de staking.
  • L’unstaking n’est pas immédiat : il est possible de retirer ses cryptos stakées à tout moment, mais dans la pratique compter un laps de temps lié au déverrouillage des cryptos sur le pool de staking. Comptez 7 jours sur Kusama, 14 sur Tezos et jusqu’à 28 sur Polkadot !

Comment staker ses cryptos ?


Voyons maintenant comment staker vos cryptos sur OKX Earn.

1. Consulter les rendements et les périodes de blocage. La première chose à faire est de voir si la cryptomonnaie que vous souhaitez staker est bien parmi les 80+ cryptos en staking sur OKX Earn. Vous avez le choix entre un placement flexible (pouvant être retiré à tout moment) ou un placement bloqué (15, 30, 60, ou 90 ou 120 jours).

2. Souscrire au placement. Indiquez ensuite le montant en cryptos que vous souhaitez placer. Ci-dessous vous avez un exemple avec le Dogecoin (DOGE) avec un rendement annualisé de 8,20% (APY). Les intérêts commencent à courir le lendemain de la souscription. Vous recevrez des gains quotidiennement dès le lendemain du cumul.


Bonus : notre sélection des 6 meilleures cryptos pour le staking

Top 6 staking crypto

Le staking d’ADA, ETH, AVAX et le “staking” de stablecoins USDT, USDC est souvent mis en avant par les plateformes. Mais il y a aussi d’autres cryptomonnaies prometteuses : sur celles-ci, vous gagnerez à la fois des intérêts ET de belles plus-values avec le potentiel haussier du cours. Voici notre sélection :

  • Battle Infinity
  • Polkadot
  • Cardano
  • Ethereum
  • USDT
  • Binance Coin

Staking Batte Infinity (IBAT)

APY : env 12% – Disponibilité :  PancakeSwap, LBank – Blockchain : Binance Smart Chain

Depuis l’ouverture du staking du jeton IBAT sur PancakeSwap en septembre (la plus grosse plateforme DeFi de la Binance Smart Chain), 35% des IBAT ont été bloqués en staking. Soit 1 milliard de jetons sur les 3,17 milliards en circulation.


Staking Polkadot (DOT)

APY : env 14% – Disponibilité :  OKX, Binance – Blockchain : Polkadot, parachains

Parmi les cryptos du top 20, le DOT est celle qui rapporte le rendement le plus attractif à l’heure actuelle. Polkadot est en effet le protocole qui enregistre l’activité de développement la plus forte, avec sa blockchain-soeur Kusama. Un système d’enchères permet de trier les projets qui entreront sur le réseau, et l’importance du staking sur tel ou tel projet est un des critères de choix.


Staking Cardano (ADA)

APY : env 3,4% – Disponibilité :  OKX, Binance – Blockchain : Cardano

Le staking d’ADA ne rapporte pas des masses, mais c’est un moyen de participer à l’un des projets clés du prochain bull run. En effet, Cardano est selon nous le concurrent le plus sérieux à Ethereum. C’est un projet qui avance doucement mais sûrement sous la houlette de Charles Hoskinson, qui se trouve être aussi l’un des pères … d’Ethereum.


Staking Ethereum (ETH)

APY : env 4% – Disponibilité :  OKX, Binance – Blockchain : Ethereum

En prévision de la mise à jour The Merge et du passage à la preuve d’enjeu, un contrat de staking avait été créé. Plus de 10% des jetons ETH en circulation ont été stakés sur ce contrat. Une sacrée marque de confiance de la communauté, car les jetons ne seront libérés que courant 2023 (soit 2 ans pour ceux qui sont arrivés les premiers !).


Staking Tether USD (USDT)

APY : env 4% – Disponibilité :  Coinhouse, Binance – Blockchain : Ethereum

Si vous avez suivi notre explication sur la preuve d’enjeu, vous savez que le staking du stablecoin de Tether n’est pas vraiment du staking. Il s’agit plutôt de prêts rémunérés à une plateforme. Par exemple, Coinhouse possède un Livret crypto grâce auquel vous pouvez être rémunéré sur vos dépôts en USDT. C’est le même principe chez Binance, OKX et KuCoin.


Staking Binance Coin (BNB)

APY : env 9,4% – Disponibilité :  Binance – Blockchain : BNB Chain

C’est tout naturellement que le staking du BNB est l’un des placements les plus intéressants sur Binance Earn. Le placement peut être flexible ou bloqué jusqu’à 120 jours.


Conclusion


Nous voici rendus à la fin de ce dossier sur le staking. Les plateformes d’échange telles que OKX jouent un rôle d’intermédiaire pour faire du staking. En plus de l’achat et de la vente de cryptos, elles proposent également de faire du staking pour vous, en s’occupant de toute la partie technique.

C’est un avantage car vous n’avez pas à déménager vos cryptos. Les rendements restent intéressants car le staking est pensé par les CEX comme un produit d’appel. De plus, une plateforme comme OKX vous laisse le choix entre un placement bloqué et un placement flexible. Le placement flexible peut s’avérer crucial en cas de turbulence sur les marchés.

Vous aurez compris que le véritable staking consiste toutefois à monter son nœud et se connecter à un pool de staking sur la blockchain. Être un maillon du réseau vous offre un maximum de rendement car aucun intermédiaire ne ponctionne vos intérêts. Cependant, monter un nœud, à la maison ou sur le cloud, n’est pas pour tout le monde. Il faut également penser à détenir un montant minimum assez important (ex : 32 ETH sur Ethereum).


FAQ sur le staking de crypto-monnaie


C’est quoi le staking crypto ?

Le staking crypto consiste à immobiliser ses jetons sur la blockchain : cela suppose de monter un noeud et se connecter à un pool de staking. Alternativement, on peut déléguer ses cryptomonnaies à une plateforme spécialisée, parmi lesquelles 5 se distinguent.


Quelle est la meilleure meilleure plateforme de staking ?

OKX est actuellement la plateforme de staking la plus intéressante pour un débutant. OKX étant une plateforme d’échange, vous n’avez pas à déménager vos cryptos, il vous suffit de consulter le portail dédié OKX Earn et placer vos cryptos en quelques clics. Voici comment faire.


Comment fonctionne le staking crypto ?

Le staking fonctionne de trois manières possibles : vous stakez vous-même vos devises sur la blockchain correspondante (ex : Ethereum), vous confiez vos cryptos à un validateur actif (ex : Coinhouse) ou vous les confiez à une plateforme de staking (ex : OKX, Binance, Aqru). Voici les clés pour en comprendre davantage.