Accueil ExclusifOpinions

“Acceptez-vous les cryptomonnaies?”

“Acceptez-vous les cryptomonnaies?” 0001

Photo: iStock/bymuratdeniz

Je vous parlais il y a quelques jours du rôle que l’on peut tous jouer en faveur de l’adoption des cryptomonnaies, en devenant chacun un évangéliste au quotidien de la cause crypto. Expliquer les grands principes des cryptomonnaies, les concepts de blockchain, de décentralisation numérique, des registres distribués, etc. On peut tous, à condition que l’on s’y connaisse minimalement bien sûr, informer et expliquer simplement les choses aux 99% de nos concitoyens qui n’ont pas encore entendu parler des cryptomonnaies ou alors de façon déformée et erronée: “Bitcoin, c’est juste une bulle”, “Les cryptomonnaies, c’est l’argent des fraudeurs et des terroristes” et autres clichés dont on nous rebat les oreilles en permanence.

Mais, outre les efforts que l’on peut mettre dans la “crypto-vulgarisation”, il y a d’autres façons plus simples d’aller dans le sens de l’adoption. Il y en a même une qui est d’une simplicité proverbiale et qui tient en quatre mots: “Acceptez-vous les cryptomonnaies ?”. Ça n’a l’air de rien comme ça. Quatre mots, une question. No big deal. Mais imaginons un instant les choses. Imaginons que tous ceux qui possèdent et/ou utilisent des cryptomonnaies demandent systématiquement, à chaque fois qu’ils font un achat, si le commerçant accepte les cryptomonnaies? À la station-service, après avoir fait le plein: “Acceptez-vous les cryptomonnaies ?”. À l’épicerie: “Acceptez-vous les cryptomonnaies ?”. Pour payer son café, son abonnement à la salle de sport ou une location de voiture, toujours la même question: “Acceptez-vous les cryptos ?”.

Évidemment, dans 99,9% du temps, la réponse va être “non” ou bien un truc du genre “Les cryptos quoi?”. Et c’est normal, nous en sommes encore à un stade hyper-précoce d’adoption. Mais c’est précisément parce que nous en sommes là, que l’on peut aider en posant la question. Non seulement ça va contribuer à sensibiliser les commerçants à ce concept de cryptomonnaies, pour ceux qui ignoraient ce dont il s’agissait, mais ça va également leur faire prendre conscience qu’il existe une autre forme de paiement que la sainte trinité “carte de débit-carte de crédit-cash”, amen!

Si on lui pose la question une fois dans l’année, le commerçant ne s’en souviendra probablement pas après une heure, rien de plus normal. Mais s’il se fait demander plusieurs fois par jour, tous les jours “Acceptez-vous les cryptomonnaies ?”, il va peut-être commencer à vouloir en savoir plus, à se renseigner sur cette option, à ses avantages, ses inconvénients. “Qu’est-ce que j’ai à y gagner?”. “Est-ce que c’est compliqué à implémenter dans mon magasin?”. Autant de questions pertinentes pour lui qui vont l’amener, peut-être, en bout de ligne, à accepter les cryptomonnaies comme un moyen de paiement complémentaire.

Les solutions de paiement en cryptomonnaies, les terminaux existent. Il y a des avantages pour les commerçants à mettre cette option de paiement en place, le plus évident étant de se débarrasser des frais de transaction imposés par les Visa et Mastercard de ce monde. Je ne sais pas pour vous, mais moi je joue au perroquet depuis des mois. “Acceptez-vous les cryptomonnaies ?”, “Acceptez-vous les cryptomonnaies ?”, “Acceptez-vous les cryptomonnaies ?”, “Acceptez-vous les cryptomonnaies ?”...

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles