La plateforme X va-t-elle lancer sa propre cryptomonnaie ?

Benoit de Jessey
| 3 min read

La question de savoir si X, la plateforme de médias sociaux récemment acquise et rebaptisée par Elon Musk, envisage de lancer sa propre cryptomonnaie a suscité de vives discussions au sein de la communauté crypto. 

La déclaration formelle d’Elon Musk

Elon Musk, l’entrepreneur et ingénieur derrière SpaceX et Tesla, a récemment mis fin aux spéculations en déclarant explicitement que X (anciennement Twitter), la plateforme de médias sociaux qu’il a acquise, ne lancera pas sa propre cryptomonnaie. Cette déclaration n’était pas anodine, elle est survenue dans un contexte où des tokens non officiels tentaient de capitaliser sur la notoriété de la plateforme et de son propriétaire. Musk a pris soin de répondre directement à ces allégations, éliminant ainsi toute ambiguïté. Il a également souligné que sa déclaration visait à prévenir les investissements impulsifs dans des projets frauduleux se faisant passer pour affiliés à X. 

Le contexte d’une telle décision

La déclaration d’Elon Musk doit être mise en contexte pour être pleinement comprise. Avant d’acquérir Twitter et de le transformer en X, Musk était déjà une figure emblématique dans le monde de la cryptomonnaie. Il a notamment été un fervent supporter de Dogecoin, une cryptomonnaie initialement créée comme une blague, mais qui a vu sa valeur grimper de manière exponentielle en partie grâce à l’attention que Musk lui a accordée. Par ailleurs, il a été impliqué dans un procès accusant de délit d’initié après avoir changé le logo de Twitter pour celui de Dogecoin, ce qui a entraîné une hausse significative du prix de cette cryptomonnaie.

Les licences financières de X

Malgré la récente et très explicite déclaration d’Elon Musk, il est important de noter que X a obtenu plusieurs licences financières, y compris une licence de « transmetteur de monnaie » délivrée par l’État de Rhode Island. Cette licence permettrait à X de fournir une gamme de services financiers, y compris le stockage, le transfert et l’échange d’actifs numériques. D’autres licences ont également été obtenues dans des États comme le Michigan, le New Hampshire et le Missouri, ce qui suggère une stratégie cohérente visant à intégrer des services financiers dans l’écosystème de X. On sait également que dans l’objectif de créer une « superapp », la réflexion autour d’un centre de trading in-app est à l’étude du côté de l’entreprise.

Les implications pour le monde de la cryptomonnaie

L’impact d’Elon Musk sur le marché de la cryptomonnaie est indéniable. Ses tweets et déclarations ont souvent provoqué des fluctuations de prix significatives. Bien que X n’ait pas l’intention de lancer sa propre cryptomonnaie, la plateforme semble ouverte à l’intégration de cryptomonnaies existantes. Des spéculations ont déjà été faites sur l’intégration potentielle de Dogecoin, Bitcoin et Ethereum dans diverses fonctionnalités de la plateforme. Ces cryptomonnaies, étant parmi les favorites de Musk, pourraient bénéficier d’une visibilité et d’une adoption accrues si elles étaient intégrées à X. 

Nous avons exploré la déclaration d’Elon Musk concernant l’absence de plans pour une cryptomonnaie propre à X, le contexte de cette décision, les licences financières obtenues par la plateforme et les implications potentielles pour le monde de la cryptomonnaie. En réponse à la question posée dans l’introduction, il est clair que X n’a pas l’intention de lancer sa propre cryptomonnaie, bien que la porte reste ouverte à d’autres formes d’intégration financière et de cryptomonnaie.

Source : Elon Musk