Accueil ExclusifArticles

Une agence de voyage québécoise accepte les cryptomonnaies

Une agence de voyage québécoise accepte les cryptomonnaies 0001

Les applications concrètes de la blockchain toucheront vraisemblablement un jour la plupart des secteurs de nos sociétés actuelles: les jeux vidéos, la finance, les communications, les assurances, le covoiturage, la santé… Un des secteurs qui devrait également être disrupté, c’est celui du tourisme. Selon le site Planetoscope, en 2017, pas moins de 1,3 milliard de touristes internationaux ont voyagé à travers la planète, un marché colossal.

Les compagnies aériennes, les assurances voyage, les chaînes hôtelières, les systèmes de réservations en ligne… ce sont autant de domaines qui pourraient être touchés par la révolution blockchain. Quant aux agences de voyages, elles sont pour le moment assez frileuses en la matière. CryptonewsFR s'est cependant entretenue avec la première agence de voyage canadienne à accepter les cryptomonnaies: Voyage Virtuose.

Pour Edvin Cerimagic, copropriétaire de cette agence de voyage qui a ouvert ses portes en septembre 2007, intégrer les paiements en cryptomonnaies a été une décision facile à prendre. « J’ai débuté dans la crypto en septembre 2009. Après une analyse du marché canadien et de la demande, il a été très facile de nous dire qu’on allait accepter les paiements en Bitcoin (BTC) et en Ether (ETH). Voyage Virtuose se démarque avec l’intégration d’un mode de paiement alternatif. Ce nouveau concept permet à nos précieux clients d’être en mesure d’appliquer un paiement de façon rapide, simple et sécuritaire, peu importe le type de voyage: un simple vol, une réservation d’hôtel, une croisière, etc. ».

Depuis la mise en place de ce moyen de paiement, Voyage Virtuose nous a confié enregistrer des transactions en cryptomonnaie en moyenne de 5 500$ à 6 000$ par dossier environ, l'agence traitant 1 à 2 dossiers de ce type par semaine. « Tout à commencé par un client qui a acheté un billet d'avion pour un voyage d’affaires aux États-Unis, et de bouche à oreille, ce client nous a référé des amis et des crypto-investisseurs au Canada et aux États-Unis », continue Edvin Cerimagic.

Parmi les applications concrètes de la blockchain, il y a les smart contracts (contrats intelligents) qui pourraient notamment permettre de gérer le système des réservations et des remboursements automatiques en cas de retard ou d’annulation de vol. Mais pour le propriétaire de Virtuose Voyage, les agences de voyages ne sont pas directement concernées par cette application. « De mon point de vue, les smart contracts sont plus utiles pour les compagnies aériennes directement, car elles seules sont les maîtres dans cette histoire, elles seules peuvent faire un remboursement de vols en cas de retard. Les agences de voyages ne sont qu'un pion dans cette transaction, nous sommes la vitrine qui présente l'offre des vols et ne pouvons que les distribuer et non les créer », dit-il.

Cela prendra certainement encore du temps avant que l’on puisse payer tous ses voyages en cryptomonnaies et comme le précise Edvin Cerimagic, outre les défis technologiques, il y aura un défi de formation et des décisions à prendre au niveau des agences. « 95% des agences de voyages sont la propriété de baby boomers qui sont à peine dans l'ère des réservations numériques. Une agence qui désire accepter de la crypto doit mettre en place un système et intégrer ce type de paiement. À moins d'avoir une personne directement à l'agence qui sait s'en servir, cela coûterait des milliers de dollars en spécialistes de la crypto et blockchain afin de pouvoir automatiser ce type de paiement. Seuls les géants de ce monde tel qu'Expedia version américaine peuvent se permettre de l'accepter ».

Une agence de voyage québécoise accepte les cryptomonnaies 101
Edvin Cerimagic, copropriétaire de Voyage Virtuose / Photo: Voyage Virtuose
Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles