Walmart continue sa progression vers le monde des cryptos et la technologie Blockchain

Source : unsplash.com

La célèbre entreprise Walmart spécialisée dans la grande distribution et valorisée à 356,57 milliards de dollars avait déjà affiché son intention à la fin de l’année dernière de vendre des actifs numériques via le métavers, mais la technologie blockchain et les cryptomonnaies sont désormais le point central de la stratégie numérique de l'entreprise pour les années à venir.

Walmart confirme l’intégration de la cryptomonnaie dans la stratégie commerciale de l’entreprise

Le géant américain a déclaré par l’intermédiaire de son directeur général de la technologie, le dénommé Suresh Kumar, que les cryptomonnaies seraient au centre de leur futur stratégie numérique, et cela à partir d’aujourd’hui.

Ce dernier a déclaré lors d’une interview que l’entreprise envisage un futur où les actifs numériques seront utilisés à la fois dans le monde virtuel, mais également à l’intérieur des magasins physiques, ce qui constitue en soi une petite révolution pour le secteur. A cela le directeur Suresh Kumar a également ajouté :

« Les cryptomonnaies vont devenir un point central dans la manière dont les consommateurs vont réaliser des transactions. Et nous voulons être sûr de suivre cette tendance de la meilleure manière possible, de façon à ce que le processus soit le plus simple possible pour nos clients. »

Cette vision reflète la confirmation d’un changement de cap pour l’entreprise, celle-ci ayant déjà commencé à initier cette transition au cours de l’année précédente. En effet, plusieurs brevets ont été déposés à l’United States Patent and Trademark Office (ou en français le Bureau américain des brevets et des marques de commerce) au mois de décembre 2021. Et certains de ces brevets sont liés aux nouvelles technologies et plus spécifiquement à la vente de biens numériques.

Via un message publié sur Twitter le 26 septembre, Walmart a fait l'annonce de deux expériences virtuelles disponibles à travers le jeu métavers Roblox. Cette décision s'inscrit dans une volonté de toucher un nouveau public, souvent plus jeune, qui ne se déplace pas nécessairement dans les magasins physiques de l'entreprise mais pourraient être exposés à l'image de la marque par l'intermédiaire du secteur gaming.

Suresh Kumar pense que l’utilisation et la vente d’actifs numériques peut permettre aux consommateurs, et plus spécifiquement aux clients de Walmart, de découvrir de nouveaux produits à l’heure où les habitudes de consommation sont de plus en plus changeantes et soumises à des tendances. Le directeur déclare à ce propos :

« Je pense que nous allons assister à une restructuration complète en ce qui concerne les méthodes et les options de paiement à disposition. »

Ainsi, il ne serait pas étonnant de voir dans un futur proche une collection de NFTs, une carte de paiement spécifique ainsi qu’une cryptomonnaie consacrée à Walmart et utilisable dans l’ensemble des magasins afin de réaliser des achats.

Walmart n’est pas la seule société à prendre la direction des actifs numériques

Malgré la volatilité qui a secoué le marché des cryptomonnaies au cours de ces derniers mois, de nombreuses entreprises voient un fort potentiel dans les technologies liées à la Blockchain. Ces dernières pouvant faire évoluer de manière positive leurs flux de revenus ainsi que leur offrir une nouvelle manière de toucher leurs consommateurs.

Les NFTs sont de plus en plus utilisés afin de créer des expériences digitales uniques, on peut compter Pringles, Hugo Boss ou Taco Bell par exemple parmi les marques qui ont proposé ce type d’actifs virtuels à leurs clients au cours de la période récente. 

On notera également que Nike a fait un partenariat avec Roblox afin de construire un métavers dénommé Nikeland dans lequel la marque proposera à la vente des biens numériques à l’image de ses produits phares.

En outre, Nike est même allé plus loin que ça avec l’acquisition de la startup RTFKT, spécialisée dans la création de chaussures numériques sous la forme de NFT. En février dernier, Nike a également déposé plainte contre StockX, une plateforme basée aux États-Unis qui utilisait des images de ses chaussures dans le cadre de ventes de NFTs.

Il est également possible de citer Ralph Lauren ou Dolce & Gabana qui ont toutes les deux réalisés des ventes aux enchères de NFTs artistiques, ces dernières ont par ailleurs affiché des chiffres records s’élevant à plusieurs millions de dollars. 

Concernant Walmart, le géant américain utilise dès à présent la blockchain, mais principalement de manière interne pour gérer des questions logistiques relatives à ses stocks comme l’origine de production de certains de ses produits par exemple. Mais le véritable enjeu reste le consommateur d’après Suresh Kumar. Celui-ci souligne et déclare :

« Nous commençons à percevoir avec exactitude la manière dont les clients recherchent, découvrent et se passionnent pour de nouveaux produits. »

D’après les données du Boston Consulting Group (BCG), il est estimé que le marché du métavers dépasse la barre des 400 milliards de dollars en terme de valorisation d’ici 2024. Voilà qui expliquerait pourquoi les marques se dirigent de plus en plus vers une intégration de cette technologie.