04 févr. 2022 · 3 min read

Nike intente une action en justice contre le revendeur StockX pour l'empêcher de vendre des NFT de ses chaussures

Nike a déposé une plainte civile aux États-Unis contre la plateforme de vente en ligne StockX, basée à Détroit, au motif que cette dernière utilise des images non autorisées de ses chaussures dans des offres de jetons non fongibles (NFT).

Source: AdobeStock / pavel siamionov

Dans une plainte de 50 pages déposée auprès du tribunal du district sud de New York, les avocats de Nike affirment que les offres de jetons non fongibles de StockX portent atteinte aux droits de propriété de la marque et affirment qu'elles pourraient créer une confusion chez les consommateurs.

Nike réclame des dommages financiers ainsi qu'une ordonnance du tribunal qui empêcherait StockX de vendre les NFT.

Les avocats ont écrit que StockX avait "détourné les marques et le fonds de commerce de Nike pour favoriser son entrée sur le marché lucratif des NFT et des objets de collection numériques". Cela, ajoutent les avocats, vise à priver Nike "de son droit exclusif d'utiliser ses marques en relation avec ce nouveau support commercial [les NFT]".

La demande ne fixe pas de montant de compensation, mais affirme que sa marque a été "diluée" par les offres de StockX, invoquant une "concurrence déloyale."

La firme réclame la suspension rapide et définitive de la vente des Vault NFT portant les marques célèbres de Nike par StockX.

Les avocats ont déclaré que "558 Vault NFT individuels portant la marque Nike" avaient été mis en vente sur la plateforme.

Selon le site Web de StockX, les Vault NFT sont "garantis par un objet physique détenu par StockX, lié directement et individuellement par la blockchain".

En tant que tel,

"Si l'objet physique associé aux Vault NFT est racheté par le propriétaire, il est retiré de la chambre forte de StockX et expédié au propriétaire. StockX retire alors le Vault NFT du portefeuille du propriétaire et de la circulation (c'est-à-dire qu'elle "brûle" le Vault NFT)".

La société affirme également que ses NFT Vault permettent aux acheteurs d'investir de manière totalement nouvelle, en leur permettant de posséder un article "sans jamais en prendre possession" ni payer de frais d'expédition. La firme ajoute que "vous pouvez le vendre sans avoir à nous l'envoyer et avec moins de frais".

Mais l'équipe juridique de Nike a fait valoir que les consommateurs "se demandent déjà si Nike a autorisé StockX à vendre ses produits NFT [trademark-]infringing", et de quelle manière StockX a reçu l'autorisation de licence pour vendre des NFT avec la marque Nike.

Les gammes de NFT de Nike sont déjà vendues sur des plateformes telles qu'OpenSea. En décembre de l'année dernière, l'entreprise a racheté RTFKT, un fabricant de baskets virtuelles et d'objets de collection, ainsi que de NFT liés aux chaussures.

Si Nike obtient gain de cause dans son action en justice contre la plateforme, d'autres entreprises de vêtements de sport pourraient également suivre le mouvement - la plateforme propose également au moins un NFT Adidas.

_______________________

Suivez nos liens d'affiliés:

Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse 

Pour acheter des cryptomonnaies au Canada, visitez Bitbuy

Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins, allez sur le site de BlockFi

Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor

Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l'application NordVPN

Pour investir dans le minage ou les masternodes :

Pour accumuler des cryptos en jouant :

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

________________

Voici les sources d’informations qu’on vous propose:

Notre newsletter hebdomadaire gratuite: https://www.getrevue.co/profile/CryptonewsFR

Twitter: https://twitter.com/cryptonews_FR

Telegram: https://t.me/cryptonews_FR

LinkedIn: https://www.linkedin.com/company/11745115