Le FC Girondins de Bordeaux crée une plateforme numérique et des NFT pour leurs supporters

Yann-Olivier Bricombert
| 3 min read

Le club va minter une collection de 20 NFT (jetons non fongibles) le 26 février pour le lancement de sa plateforme communautaire dédiée à ses fans de foot.

Une communauté de fans très fidèles aux Girondins

Ils ont beau évoluer en Ligue 2, les Girondins attirent toujours autant de fans au stade. Avec une moyenne de 24 235 spectateurs par match au Matmut Atlantique, au cours de la première partie de saison 2023-2024, le FC Girondins de Bordeaux se classe leader des affluences du championnat, et devance même en terme de chiffres des clubs de Ligue 1 comme Metz, Le Havre ou Caen. 

Une statistique qui prouve une chose : l’attachement des supporters de foot pour le maillot grenat. Le signe aussi d’une communauté de fans qui n’a pas tourné les talons, malgré les déboires financiers du club historique du Sud-ouest, qui a évité une rétrogradation en national in extremis en 2022, au terme d’un suspense insoutenable. 

Photo de Chaos Soccer Gear sur Unsplash

Un pass digital qui donne accès à de nombreux avantages

Cette base de fans ultra-fidèles, le FCGB entend bien la nourrir et regarde du côté du numérique. Comment impliquer encore davantage les supporters ? Comment créer une communauté, à l’heure des applications mobiles et des réseaux sociaux, certes d’incroyables outils de communication, mais qui peuvent avoir tendance à créer de la distance là où il y en avait pas ?

C’est pour répondre à ces questions que le club lance, le 26 février, sa plateforme communautaire appelée « G-Club », un programme offrant des « expériences uniques » aux supporters des Girondins de Bordeaux. Conçu comme un « club numérique », ce portail donnera accès à divers avantages : un groupe social exclusif, la possibilité de vivre un match au bord du terrain, une invitation à une soirée « Millésime » en présence des équipes professionnelles, et même une session d’e-sport… 

L’accès sera réservé aux détenteurs d’un « G-PASS », un pass numérique sous forme d’un NFT (jeton non fongible), minté sur la blockchain Ethereum. Pour conserver l’exclusivité de la démarche, le club a décidé de ne créer qu’un nombre extrêmement limité de pass : il n’y aura que 20, pas un de plus ! Chaque unité sera accessible à l’achat au prix de 200 €, par carte bancaire sur le site officiel du programme, le lundi 26 février, à 12 h 00 CET. Autant dire que ces passeports digitaux risquent de s’arracher très vite.

L’intérêt de l’utilisation de la technologie NFT

La plateforme communautaire « G-Club » a été développée par le studio MetaVrs, avec l’appui stratégique du cabinet de consulting spécialisé dans le sport et le web3 Doors Sport. « Le fait que ce pass soit un NFT permet aux membres d’acheter puis d’échanger ce pass s’ils le souhaitent et d’être facilement identifiés chez des partenaires du club pour bénéficier à terme d’avantages exclusifs », explique Clément Foucher, cofondateur MetaVrs.

« À l’heure où le fan engagement est dans toutes les stratégies des grands clubs, et où les fans expriment des attentes toujours plus fortes de se rapprocher de leur club favori, nous sommes ravis d’accompagner le lancement de G-Club, une plateforme communautaire inédite dans l’univers du football », commente Karen Jouve, CEO et cofondatrice de Doors Sport. « Il est temps de faire passer les supporters dans une autre dimension, en devenant de véritables “spect’acteur” de leur club et de leur histoire grâce aux nouvelles technologies. »

 

Le club de Bordeaux n’est pas le premier dans le monde du football à créer des expériences pour ses fans. Le FC Barcelone, Manchester United ou Manchester City ont lancé des initiatives autour des NFT et de l’engagement de leurs supporters, mais cela reste encore expérimental. Reste à voir comment la plateforme des Girondins de Bordeaux sera accueillie par ses fans.


Sources : LFP, communiqué de presse


Sur le même sujet :