CBDC : les entreprises chinoises utilisent le yuan numérique pour payer leurs factures d’électricité

Tim Alper
| 3 min read

En Chine, les entreprises du secteur de l’énergie proposent désormais des options de paiement en yuans numériques, ce qui permet aux entreprises et aux particuliers de régler leurs factures via la monnaie numérique de la banque centrale du pays (CBDC).

D’après les informations communiquées par le média local Dizo, les sociétés de drainage et d’assainissement du district de Xiangcheng de la ville de Suzhou ont récemment utilisé le yuan numérique pour régler une facture d’électricité dont le montant s’élevait à environ 83 000 dollars.

Ces efforts visant à une démocratisation de l’usage des technologies CBDC sont menés par la State Grid Corporation of China (SGCC). À noter que la SGCC est un acteur industriel majeur puisqu’il est le plus grand fournisseur d’électricité en Chine et le troisième à l’échelle mondiale.

La filiale de la SGCC pour le district de Xiangcheng, le bureau local des finances ainsi que le centre de soutien aux entreprises de la ville ont déclaré avoir mis en place un groupe de travail qui aidera les sociétés et les organes du gouvernement local à régler leurs factures en utilisant le yuan numérique (e-CNY).

Dans un communiqué de presse, le groupe a déclaré qu’il allait poursuivre ses efforts pour favoriser les scénarios de mise en application de l’e-CNY dans le secteur de l’énergie. Le groupe souhaite également multiplier les façons dont les clients peuvent utiliser le yuan numérique pour payer l’électricité.

Les fournisseurs de services publics appartenant à l’État ont déclaré qu’ils allaient aider de manière active les entreprises et les particuliers en procédant à un travail d’éducation permettant aux individus de comprendre les différences entre les méthodes de paiement traditionnelles et les méthodes de paiement en yuan numérique.

Yuan numérique : une utilisation de plus en plus marquée par les firmes chinoises

Le média Dizo a également fait savoir que la Suzhou Chuangtai Alloy Materials Company, une entreprise locale spécialisée dans la métallurgie, avait elle aussi utilisé son portefeuille de yuans numériques pour régler une facture d’électricité pour un montant légèrement supérieur à 73 000 dollars.

Par ailleurs, il apparait comme important de souligner que le bureau local de la SGCC s’est engagé à mettre en œuvre une couverture totale des paiements liées à l’énergie dans la ville par le biais des yuans numériques.

Parallèlement, un autre journal chinois a signalé que la ville de Zhangjiakou, qui est connue pour avoir accueilli des événements pendant les Jeux olympiques d’hiver de 2022, va déployer une série d’applications intégrant l’utilisation des yuans numériques.

Alors qu’un certain nombre d’infrastructures de la ville ont été construites pour les Jeux Olympiques, ces dernières sont peu à peu en train d’être réaménagées pour être utilisées dans le secteur des loisirs. De plus, ces infrastructures seront modifiées de façon à permettre aux touristes et visiteurs de payer les marchandises, l’utilisation des installations et d’autres services à l’aide de la technologie CBDC

Un large éventail d’entreprises de la ville, y compris les grandes surfaces, les marchés de petits producteurs et les restaurants, commenceront très prochainement à accepter les paiements en yuans numériques.

En début de semaine, le ministère chinois des ressources humaines et de la sécurité sociale a déclaré qu’il prévoyait d’explorer et de favoriser des projets susceptibles d’ajouter des fonctions de paiement en yuans numériques aux cartes de sécurité sociale des citoyens.