Accueil Actualités

La "Crypto Mom" des États-Unis met en garde contre l'inaction américaine

Par Tim Alper
La "Crypto Mom" des États-Unis met en garde contre l'inaction américaine 101
Source: iStock/Oleksii Liskonih

Selon un commissaire d’un important régulateur américain, la réticence du système financier du pays à fournir des directives fermes en matière de cryptomonnaies est dangereuse et pourrait amener les États-Unis à se laisser distancer par d’autres pays plus proactifs.

Hester Peirce, commissaire de la Securities and Exchange Commission (SEC), qui s’est vue attribuer le surnom de "Crypto Mom", affirme que "renoncer à l'innovation par rapport à d'autres pays qui eux innovent" est "l'un de ses soucis".

S'exprimant sur scène lors de la conférence annuelle Brainstorm Tech à Aspen, dans le Colorado, elle a également déclaré à Jeff Roberts, de Fortune, que «les régulateurs d'autres pays [tels que Singapour, les Bermudes et la Suisse] ont adopté une approche différente».

Au lieu de cela, le commissaire de la SEC a estimé qu'une approche de «sphère de sécurité» conviendrait mieux au marché de la cryptomonnaie, faisant référence à un scénario dans lequel les sociétés de cryptographie seraient soumises à une responsabilité réglementaire réduite si certaines conditions étaient remplies.

Peirce a déclaré:

"Lorsque j’ai commencé à réfléchir à la façon dont les lois sur les valeurs mobilières s’appliquent à la cryptographie, je pensais que nous n’avions rien à faire de nouveau. Mais en y réfléchissant davantage, je pense qu’une approche de type «zone de sécurité» pourrait être la bonne dans cet espace".

Regardez toute la discussion avec Hester Peirce:

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles