DHI et Bitdeer vont lever 500 millions de dollars pour développer des opérations de minage durables

Rose Bidzogo
| 3 min read

DHI, une entreprise installée au Bhoutan, en Asie du sud, et Bitdeer ont décidé de mutualiser leurs efforts pour contribuer à pérenniser l’économie nationale du pays himalayen.

Ujjwal Deep Dahal, le PDG de DHI s’est félicité de ce partenariat avec la société de minage cotée à la bourse du Nasdaq pour développer des opérations de minage durables.

Un projet d’extraction d’actifs numériques respectueux de l’environnement

La société de minage d’actifs numériques Bitdeer Technologies Group a annoncé une association avec la Druk Holding and Investments (DHI), la branche d’investissement souveraine de l’Etat du Bhoutan.

Cette association a pour but de mettre en place dans le Royaume du Bhoutan des opérations d’extraction d’actifs numériques respectueuses de l’environnement et qui n’émettent pas de carbone.

Les deux entités ont annoncé que le partenariat débouchait sur la création d’un fonds à capital fixe d’environ 500 millions de dollars pour le financement du projet commun. Une collecte de fonds sera lancée à la fin du mois de mai dans le but d’attirer les investisseurs du monde entier.

Jihan Wu, le président de la société Bitdeer, s’est montré très enthousiaste quant à la collaboration avec la société DHI. Il a affirmé que dans le cadre de l’exécution de ce projet, l’énergie zéro émission du Bhoutan sera utile.

Elle servira au soutien des technologies de la blockchain, grâce auxquelles la réserve de valeur universelle du projet disposera d’une base immuable. Selon Wu, la collaboration avec DHI permettra de créer une plateforme servant au développement des réseaux internationaux de parties prenantes. Ceux-ci seront utiles au secteur technologique du Royaume.

Une étape importante pour l’économie du Bhoutan

Dans la même lancée que le président de la société Bitdeer, le PDG de DHI, Ujjwal Deep Dahal, s’est également dit satisfait de ce partenariat. D’après lui, les Bhoutanais vont bénéficier des retombées de cette collaboration puisqu’ils vont le ressentir dans leur quotidien. Il a ajouté qu’il s’agissait d’une étape importante pour l’économie nationale qui se tourne vers le développement durable.

Grâce à la mise en œuvre de ce projet, des opportunités d’emploi vont voir le jour dans plusieurs domaines. Le projet va s’appuyer principalement sur l’ingénierie, la gestion de projet, les rôles de supervision et de soutien. Cela va favoriser la croissance économique du Royaume et générer des revenus en devises étrangères.

Ce n’est pas la première actualité du Bhoutan en relation avec les actifs numériques. Des documents judiciaires ont révélé le 17 avril dernier que le Royaume investissait beaucoup d’argent dans des crypto-monnaies de manière discrète.

La société d’investissement souveraine DHI développe depuis son portefeuille crypto à l’abri des regards. Elle possédait des actifs dans Celsius et BlockFi, ceux-ci ont été révélés après la mise en faillite de ces deux entreprises.

Par ailleurs, le Bhoutan extrait le Bitcoin en utilisant l’hydroélectricité depuis 2019 d’après de récentes révélations. Le Royaume a lancé ce projet lorsque la valeur du Bitcoin était encore d’environ 5 000 $.