Accueil Actualités

Préparez le pop-corn, Kraken attaque Coinbase

Par Sead Fadilpašić
Préparez le pop-corn, Kraken attaque Coinbase 101
Source: iStock

Dans le monde des cryptos, il est parfois difficile de savoir si les gens sont vraiment en conflit ou s'ils ne font que se taquiner. C’est le cas en ce moment entre les exchanges Kraken et Coinbase. Suite à l’annonce de ce dernier d’intégrer cinq nouvelles cryptomonnaies, ce qui a eu comme conséquence de faire grimper en flèche leurs prix, Kraken s’est moqué de Coinbase.

Coinbase a annoncé son intention d'intégrer Cardano (ADA), Basic Attention Token (BAT), Stellar Lumens (XLM), Zcash (ZEC) et 0x (ZRX). Cependant, l’exchange a souligné qu’il n'avait pas encore reçu l'approbation des régulateurs, notamment celle de l'organisme fédéral américain de réglementation et de contrôle des marchés financiers. L'annonce a été publiée pour exprimer publiquement l'intention de Coinbase d'intégrer les cinq actifs numériques.

Kraken a répondu par un tweet moqueur:

Traduction: Révélation passionnante et importante pour la communauté aujourd'hui. Kraken a envisagé l’éventualité de peut-être ajouter plus de 1 600 nouvelles cryptomonnaies, en attendant les résultats de leur examen très pointu par nos soins. Pour avoir un aperçu des cryptos potentielles: coinmarketcap.com/all/views/all/

Perçue comme une réponse qui souligne simplement le fait que de vouloir intégrer des cryptomonnaies était loin d'être suffisant - en tout cas ne méritait pas une telle annonce - la communauté a trouvé le tweet de Kraken assez drôle. Cependant, un utilisateur de Twitter a fait remarquer que la dernière fois que Coinbase avait ajouté une cryptomonnaie « en secret », ce qui signifie sans une grande annonce, ils avaient été accusés de délit d'initié - c’était le cas pour Bitcoin Cash. Et même si l'annonce de Coinbase ne veut rien dire pour le moment, s'ils obtiennent finalement l'approbation du régulateur pour lister ces cryptos, ça ouvre la possibilité pour les autres exchanges d’utiliser la même technique de communication.

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles