Accueil ActualitésActualités Bitcoin

Goldman Sachs lancerait des dérivés de Bitcoin

Par Fredrik Vold
Goldman Sachs lancerait des dérivés de Bitcoin 101
David Solomon, CEO of Goldman Sachs. Source: a video screenshot.

La banque d'investissement de Wall Street Goldman Sachs lancerait des dérivés de Bitcoin pour certains clients, selon un rapport non sourcé de The Block.

Les dérivés sont des instruments financiers dont la valeur fluctue en fonction de l'évolution du prix d'un produit appelé sous-jacent (dans ce cas, le bitcoin) sans que le trader ne possède réellement de Bitcoin.

Certains clients de la banque ont donc accepté les futurs contrats liés au Bitcoin, sur le marché des contrats à terme, selon le média The Block citant cette semaine une "source directe". En d'autres termes, le crypto-trading chez Goldman Sachs se limite strictement aux produits dérivés et n’implique donc pas d’échange réel de cryptomonnaies.

Toutefois, la banque n'est pas pressée de déployer davantage de produits dérivés crypto. La source a également déclaré que des rapports antérieurs selon lesquels Goldman explorerait des contrats dérivés similaires pour l’éther “n’étaient pas vérifiés”.

Les démarches entreprises par Goldman Sachs dans le monde de la crypto sont regardées de près par de nombreux membres de la communauté en raison de sa renommée et de son statut d’institution financière parmi les plus en vue du monde. "Si Goldman Sachs adopte les cryptos, tout le monde le fera aussi" est le raisonnement qui est fait.

On sait déjà que Goldman Sachs travaille à mettre en place un bureau de négociation pour les dérivés de cryptomonnaies. En septembre, Marty Chavez, directeur financier de Goldman, a annoncé publiquement que cela était toujours d’actualité malgré les rumeurs selon lesquelles cette initiative aurait été repoussée.

Dans le passé, Goldman Sachs avait déjà investi dans un certain nombre de sociétés liées à la blockchain, notamment Circle et la société de sécurité blockchain basée en Californie BitGo, lors d’un tour de financement qui a rapporté 58,5 millions de dollars de la part de plusieurs investisseurs de premier plan.

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles