Accueil ActualitésActualités Altcoin

La Corée du Sud prépare sa monnaie numérique de banque centrale (CBDC)

Par Tim Alper
La Corée du Sud prépare sa monnaie numérique de banque centrale (CBDC) 101
Source: Adobe/Photo-maxx

La banque centrale sud-coréenne, la Banque de Corée (BOK), est "un pas de plus" vers le lancement d'un projet pilote pour une monnaie numérique de banque centrale (CBDC) et pourrait commencer à piloter son jeton dès décembre de cette année à l'instar des banques centrales d'autres régions, qui sont également censées être sur le point d'émettre des monnaies fiduciaires numériques.

Selon la documentation de la banque centrale sud-coréenne, ainsi que les articles des médias Bizwatch et EBN, la BOK semble être sur le point de changer son fusil d’épaule en ce qui concerne une CBDC et déclare que "les conditions internes et externes", que les effets économiques dévastateurs de la pandémie du coronavirus l'ont conduite à accélérer ses progrès en matière de CBDC.

Lire aussi: Le prix du Bitcoin repasse la barre des 7 000 dollars.

Comme indiqué hier, la "banque centrale des banques centrales" et de nombreux analystes pensent que la crainte de la transmission du coronavirus par l'intermédiaire de l'argent liquide et des cartes bancaires pourrait accélérer l’arrivée des CBDC.

La banque centrale sud-coréenne déclare avoir déjà commencé à examiner les questions juridiques et techniques potentielles qu'elle devra traiter avant toute émission de CBDC, qu'elle espère avoir achevée dans le courant de l'année. La BOK espère commencer à piloter son jeton d'ici décembre, avec des tests à effectuer tout au long de l'année 2021, ouvrant potentiellement la voie à un lancement en décembre 2021.

La BOK semble toutefois se couvrir et ne s'engagera pas à lancer son jeton, affirmant que les chances qu'une CBDC sud-coréenne voie le jour sont encore "faibles".

Cependant, malgré ses démentis, la dernière initiative de la BOK l'a vu s'éloigner encore plus de sa position précédente sur la question. La banque était, à un moment donné, tellement convaincue qu'une CBDC ne serait pas nécessaire en Corée du Sud qu'elle a dissout son unité de recherche sur le sujet. Une toute nouvelle unité de recherche a été formée en février et semble avoir fait des heures supplémentaires alors que Séoul se prépare.

Les experts cités dans les médias sud-coréens ont estimé que le gouvernement veut pouvoir donner le feu vert à une CBDC en tant que mesure d'urgence et réactive pour contrer les répercussions possibles d'un effondrement économique post-coronavirus et d'une émission d’un yuan numérique de sa voisine, la Chine.

La BOK a mentionné spécifiquement l'impact économique du coronavirus, déclarant que la maladie agissait comme un "catalyseur" et a noté qu'un jeton devrait être "conçu en tenant compte d'une grande accessibilité publique".

La BOK a également exprimé des réserves sur la possibilité qu'une CBDC "marginalise" les citoyens plus âgés, qui pourraient avoir du mal à utiliser ou à comprendre le concept de monnaie fiduciaire numérique.

_________________________________

Suivez nos liens d'affiliés:

Pour acheter des cryptomonnaies; Zone SEPA Europe et citoyens français:

Pour acheter des cryptomonnaies au Canada:

Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins:

Pour sécuriser vos cryptomonnaies:

Pour accumuler des cryptos en jouant au poker:

________________

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles