Accueil Actualités

Japon: ça devrait bouger du côté des exchanges

Par Tim Alper
Japon: ça devrait bouger du côté des exchanges 101
Source: iStock/btgbtg

Un certain nombre de développements concrets dans le monde de la cryptomonnaie japonaise laissent penser que le secteur des exchanges, en pleine expansion dans le pays, pourrait être transformé.

L'Agence des services financiers (FSA), chargée de la réglementation, est sur le point d’apporter de nouvelles modifications à la surveillance des échanges. Selon Reuters Japon, la FSA veut faire en sorte que les exchanges dans le pays utilisent au maximum des portefeuilles froids afin de limiter les dommages potentiels causés par les pirates. L'agence veut également que les échanges renforcent leurs réseaux de sécurité liés à ce type de portefeuilles.

La FSA ne semble pas convaincue qu'un certain nombre d’échanges autorisés fassent suffisamment pour que les fonds soient gardés dans des portefeuilles sécurisés et froids - et se dit prête à punir les contrevenants avec des ordonnances d'amélioration commerciale, des ordonnances de suspension ou des révocations de licences.

L’agence souhaite également que les échanges fassent davantage pour prévenir les éventuelles «attaques d’initiés» perpétrées par des employés ou des anciens employés. Enfin, il souhaite également que les échanges renforcent leurs procédures de divulgation d'informations. La FSA estime que son appel - lancé en février dernier - pour que les échanges révèlent plus d'informations sur la nature et la taille des transactions a été ignoré. Selon Reuters, les exchanges hésitent encore à divulguer ce qu’ils considèrent être des informations financières confidentielles concernant les clients.

Cependant, les crypto-enthousiastes du pays demeurent optimistes, en particulier après que Rakuten, la plus grande force de commerce électronique du pays, a annoncé cette semaine qu'il acceptait désormais les enregistrements de pré-lancement pour des comptes de trading sur l’application portefeuille de Rakuten.

La société a obtenu une licence d’exploitation de la FSA et indique que les clients actuels de Rakuten Bank pourront accéder aux comptes de l’échange via les applications existantes.

Rakuten déclare qu’il fournira aux utilisateurs une assistance 24h/24, 7j/7, alimentée par une intelligence artificielle, ainsi que des applications pour smartphone offrant des options de trading illimitées. La société espère ouvrir officiellement les services d’échange de Rakuten Wallet cet été.

SBI Virtual Currencies a également fait les gros titres hier annonçant qu’elle délisterait Bitcoin Cash au moment où d'autres plateformes retirent Bitcoin SV. La plateforme a annoncé son intention de supprimer le jeton en juin, en invoquant la volatilité des prix, la possibilité d'une attaque de 51% et des problèmes de sécurité. La société n'était pas disponible pour un commentaire immédiat.

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles