Accueil Actualités

Les avocats japonais critiquent les régulations cryptos

Par Tim Alper
Les avocats japonais critiquent les régulations cryptos 101
Source: iStock/SensorSpot

Les avocats et comptables japonais ont critiqué le gouvernement pour avoir imposé ce qu’ils qualifient de régulations « restrictives » concernant les cryptomonnaies.

Lors d’une conférence crypto tenue à l’Université de Tokyo, les experts en finance et en droit ont conseillé au gouvernement d’assouplir les régulations afin d’aider la promotion du pays concernant l’industrie grandissante de la fintech.

So Saito, de la firme d’avocats So Law Firm, a déclaré, « Le Japon est à la traîne derrière le reste du monde à cause des obstacles causés par les politiques de régulation ».

Hitoshi Kakizawa, un comptable spécialisé dans les questions liées à la blockchain a dit : « Les régulations japonaises ne font pas de sens concernant le monde des affaires, et notre argent s’envole à l’étranger ».

Un avocat sénior de la firme Anderson Mori & Tomotsune a lui déclaré : « Il y a actuellement des cas où les règlements sont trop sévères, et cela entrave le progrès des entreprises prometteuses ».

L’Agence des Services Financiers (FSA) en charge de la réglementation, avait intensifié ses politiques dans l’industrie des cryptomonnaies suite au piratage qu’avait subi Coincheck en janvier dernier.

La FSA s’est récemment dotée d’une nouvelle unité pour l’aider à lutter contre le blanchiment d’argent via les exchanges de cryptomonnaies.

L’agence a également nommé un nouveau chef, et adoptera cette semaine des réglementations concernant les six exchanges majeurs du pays qui avaient reçus le mois dernier des ordres d’amélioration concernant leurs affaires.

La date limite pour avoir mis en place ces améliorations imposées par la FSA était le 23 juillet. Les exchanges n’ayant pas atteint les directives imposées par la FSA pourraient recevoir des pénalités supplémentaires, incluant la suspension des activités ou des ordres de liquidation.

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles