Accueil Actualités

Les cinq nouvelles cryptos de la semaine

Voici les cinq nouvelles cryptos qui ont retenu notre attention cette semaine:

Cette entreprise américaine cotée en bourse investit 250 millions de dollars en Bitcoin
C’est un signe très fort qu’a envoyé cette semaine la société américaine MicroStrategy en achetant 21 454 bitcoins, soit 250 millions de dollars. Avec cet investissement en cryptomonnaie, l’entreprise cotée en bourse modifie sa stratégie de réserve de trésorerie et fait de Bitcoin un actif d'investissement légitime. "Notre investissement dans le Bitcoin fait partie de notre nouvelle stratégie d'allocation de capital, qui cherche à maximiser la valeur à long terme pour nos actionnaires", a déclaré le PDG de MicroStrategy. Cet investissement est selon lui motivé par des facteurs tels que la crise économique et de santé publique liée à la COVID-19, les mesures de relance financière sans précédent comme l'assouplissement quantitatif ou encore l'incertitude politique et économique qui frappe la planète. MicroStrategy est donc la première société “traditionnelle” cotée en bourse qui décide d'utiliser Bitcoin comme actif de réserve et elle pourrait bien être imitée dans les prochains mois par d’autres gros joueurs du Nasdaq.

Une pub télé pour les cryptomonnaies est lancée aux États-Unis
Grâce à Grayscale Investments, le plus grand gestionnaire d'actifs numériques au monde, des millions d’Américains vont sûrement voir une publicité pour les cryptomonnaies. L’entreprise a en effet lancé lundi 10 août une campagne publicitaire de grande envergure. Le spot télé, qui sera diffusé sur les chaînes CNBC, MSNBC, FOX et FOX Business présentera au grand public les produits d'investissement de Grayscale en cryptomonnaies comme Bitcoin, Ethereum ou encore Bitcoin Cash. "Nous allons faire connaître les cryptos aux masses" a twitté le PDG de l’entreprise. Quelles que soient les retombées de cette publicité, elle marque en tout cas une étape de plus vers l’adoption des cryptomonnaies.

Des agents russes disent pouvoir démasquer "partiellement" les utilisateurs de Bitcoin
Une branche du service des renseignements russes a prétendu cette semaine avoir développé une plateforme capable de suivre les transactions cryptos et donc de pouvoir “désanonymiser partiellement" ce qui se passe sur Bitcoin (BTC), Ethereum (ETH), Dash (DASH) ou encore sur Monero (XMR). Selon le média RBC, le Service fédéral de surveillance financière qui a fait cette déclaration compterait sur cette plateforme qui utilise l'intelligence artificielle, pour lutter contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme dans le pays. La plateforme serait notamment capable de surveiller les mouvements des crypto-actifs grâce à l’analyse de messages et d’images disponibles sur le net. Est-ce que la Russie exagère les capacités de sa plateforme? Affaire à suivre.

DeFi: le jeton YAM perd 99% de sa valeur
C’est une chute spectaculaire de 99% qui a frappé le cours du jeton YAM et qui a eu lieu en quelques minutes. Ce récent projet de finance décentralisée, la DeFi, a en effet dû faire face à un bogue majeur lié à son protocole de gouvernance. Tout est allé très vite pour le Yam qui est passé de 0 à plus de 400 millions de dollars en seulement 18 heures, ce qui constitue un record pour l'ensemble de DeFi. Cette aventure catastrophique met en lumière la réalité du moment concernant le domaine de la finance décentralisée qui est certes très prometteur mais aussi très jeune. On voit de nombreux projets comme Yam éclore et susciter un enthousiasme démesuré alors que les projets n’ont pas été audités. Encore une fois, la prudence reste de mise et attention au sentiment de FOMO qui est très présent dans ce secteur.

Un million de Sud-Coréens utilisent déjà un permis de conduire blockchain
Plus d'un million de Sud-Coréens ont troqué leur permis de conduire en plastique pour une version numérique basée sur la blockchain et fonctionnant avec leur téléphone intelligent. Ce permis blockchain est utilisé depuis le mois de mai et permet notamment aux conducteurs de s'identifier auprès de la police via un système de codes-barres ou des codes QR disponibles sur l'application PASS. Outre les autorités du transport sud-coréen, les trois plus grands opérateurs de téléphonie mobile du pays ont pris part au projet. Par ailleurs, un certain nombre de petits magasins de proximité ont commencé à accepter le PASS comme preuve numérique de l'âge de leurs clients. La prochaine étape serait d’utiliser l’application pour l'identification des transactions financières et des services de communication mobile. La Corée du Sud confirme un peu plus sa volonté d’intégrer les initiatives blockchain dans tous les secteurs de la société.

Retrouvez les 5 actus de la semaine en version podcast sur "L'Aventure Crypto":

Retrouvez les 5 actus de la semaine en vidéo:

_________________________________

Suivez nos liens d'affiliés:

Pour acheter des cryptomonnaies; Zone SEPA Europe et citoyens français:

Pour acheter des cryptomonnaies au Canada:

Pour acheter des cryptomonnaies à travers le monde:

Pour investir dans le minage ou les masternodes:

Pour transiger vos cryptos de façon anonyme:

Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins:

Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies:

Pour accumuler des cryptos en jouant:

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

________________

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles