Amateurs de voitures, cette plateforme métavers est faite pour vous

Le championnat de F1 vient à peine de se terminer (et de quelle façon !). Vous êtes déjà en manque de sensations fortes ? Dans ce cas, vous serez heureux de découvrir le nouveau projet blockchain métavers qui sent bon le bitume et les échappements : Nitro League.

​Présentation du projet métavers Nitro League

Derrière le projet Nitro League, il y a une équipe de trois personnes :

  • Zaynab Tucker : plus de 20 ans d’expérience dans le domaine de la transformation numérique auprès de grandes entreprises comme HSBC, MasterCard, etc.
  • Rizwan Siddiqui : concepteur de produits numériques et de campagnes auprès de NBC Universal, Toyota ou encore Manchester United.
  • Haseeb Khan : architecte logiciel qui a collaboré notamment avec Yahoo, AOL, Groupon, etc.

Sur Nitro League, les joueurs peuvent acheter des voitures (sous forme de NFT) et s’affronter lors de courses qui leur permettent de gagner des récompenses en token NITRO. Le jeton NITRO est un token ERC-20 qui fonctionne sur la blockchain Ethereum.

Le projet est au stade du financement. L’Initial DEX Offering (IDO) du token NITRO se déroule depuis aujourd'hui 14 décembre et se terminera le 16 décembre à 15h (heure de Paris). Pour rappel, un IDO signifie que le token est disponible sur les exchanges décentralisés (DEX).

La feuille de route de Nitro League prévoit le début des courses en solo au cours du deuxième trimestre 2022 et des courses multijoueurs au 3ème trimestre 2022.

​L’univers Nitro League, qu’est-ce que c’est ?

Plus qu’un simple jeu de course automobile, Nitro League est une plateforme métavers. Cela signifie qu’elle immerge ses joueurs dans un univers numérique parallèle. Le jeu Nitro League se déroule en 3050 ! La société n’a plus rien à voir avec celle que l’on connaît aujourd’hui.

Mais contrairement à beaucoup d’autres univers futuristes, il n’y pas eu d’apocalypse ni d’extinction de planète ou de l’espèce humaine. Bien au contraire, la société humaine a évolué vers le bien pour atteindre l’harmonie entre individus. Cette « société idéale » se caractérise notamment par :

  • Une technologie très avancée qui respecte l’environnement ;
  • Des transports publics autonomes, pour la plupart aériens ;
  • Les nécessités de la vie (eau, courant, scolarité, nourriture, etc.) prises en charge par la communauté ;
  • Les citoyens qui travaillent simplement pour financer leurs hobbies.

Dans cette société de 3050, il n’existe plus de pays mais seulement 6 nations, appelées « The Supreme Six ». Au sein de chaque nation se trouvent plusieurs clans. Ces nations gèrent en toute harmonie les relations entre individus pourtant très différents. Que se passe-t-il lorsque des différends apparaissent ? Les problèmes se règlent sur la piste !

​Les courses et les voitures Nitro League

Dans le métavers Nitro League, les courses automobiles sont le moyen de régler les différends. De plus, elles permettent d’acquérir du prestige, de l’honneur et de la richesse. La ville de Ethermoor et sa grande arena est celle qui accueille les plus grosses courses. Il existe trois types de courses :

  • Libre : ce mode vous permet de vous entraîner.
  • Solo : vous pilotez en tant que pilote indépendant.
  • Multijoueurs : vous êtes en équipe et pilotez contre d’autres joueurs.

Les joueurs peuvent acheter une voiture sous forme de NFT puis la développer en fonction de leurs moyens. Il existe 6 classes « classiques » de voitures de course :

  • Alpha : des voitures à 4 roues produites entre 2000 et 2020. Elles sont fiables mais difficiles à conduire ;
  • Beta : construites entre 2021 et 2050, ces voitures à 4 roues sont plus faciles à prendre en main que la classe Alpha ;
  • Gamma : des voitures à 2 ou 3 roues construites entre 2500 et 3000. Du fait de leur légèreté, elles sont très agiles mais également vulnérables en course ;
  • Omega : des voitures construites à partir de l’an 3000 qui sont très avancées sur le plan technologique ;
  • Delta : Produites depuis 2020, ces voitures (à 4, 3 ou 2 roues) avec leur design épuré s’adressent aux nostalgiques de la F1.
  • Sigma : des voitures à 4 roues produites depuis l’an 3000 et qui sont équipées des derniers raffinements technologiques.

Pour être précis, en plus de ces 6 catégories, les joueurs peuvent créer leur propre véhicule de course. Pour cela, ils doivent posséder au moins deux véhicules « classiques ».

Les joueurs peuvent améliorer leur voiture en jouant sur :

  • 8 pièces mécaniques : moteur, appuis aérodynamiques, pneumatiques, freins, kit booster, échappements, entrée d’air et capot.
  • La décoration ;
  • Les boosters.

Chaque développement s’effectue à l’aide de NFT que les joueurs peuvent collectionner. Au niveau des voitures, dans un premier temps, la plateforme va mettre en circulation 5 000 NFT. Sur ces 5 000, 4 200 NFT seront disponibles à l’achat sur la marketplace Terra Virtua. Les 800 autres NFT seront distribués sous forme de récompenses, de pré-ventes, etc.

Découvrez le métavers et projetez-vous en 3050 avec le nouveau projet Nitro League ! Attention, il vous reste très peu de temps pour participer à l’IDO de Nitro League.

Suivez l’évolution du projet