. 3 min read

Les mineurs de cryptomonnaies du Kazakhstan se plaignent à leur président

Kazakhstan minage crypto

Dans la dynamique nationale du Kazakhstan autour des cryptomonnaies, un nouvel écho se fait entendre. Huit acteurs majeurs du minage de cryptomonnaies ont uni leurs voix pour adresser une lettre ouverte à leur président, Kassym-Jomart Tokayev.

Leur demande principale ? Une révision des tarifs énergétiques. L’initiative souligne avec force les défis croissants que rencontrent les mineurs dans un pays autrefois prisé pour ses conditions favorables au minage.

Les opérateurs miniers au Kazakhstan s’élèvent contre les tarifs énergétiques


Kazakhstan, classé troisième mondial en termes de puissance de minage pour le Bitcoin, est actuellement le théâtre d’un mécontentement grandissant de la part de ses opérateurs locaux de minage. Leur principale inquiétude ? Les tarifs énergétiques élevés.

mineurs cryptomonnaies Kazakhstan
Minage de Bitcoin au Kazakhstan. Credit : Фото: almaty.tv / digitalbusiness

Des entreprises notables telles que BCD Company, TT TECH Limited, KZ Systems, AI Solutions, Green Power Solution, VerCom et Kinur Invest ont cosigné une lettre ouverte adressée directement au Président Kassym-Jomart Tokayev.

La lettre souligne la “situation très préoccupante” que traverse l’industrie du minage crypto. Les coûts énergétiques élevés ont poussé plusieurs acteurs majeurs à suspendre leurs activités. Certains prévoient même d’arrêter totalement leurs opérations au Kazakhstan avant la fin de l’année.

Un avenir incertain pour le minage crypto au Kazakhstan


La lettre met l’accent sur le fait que cette crise tarifaire met en péril les efforts réglementaires du gouvernement en matière de cryptomonnaies. Les signataires attribuent ce problème à la décision d’augmenter les taxes sur l’énergie pour les mineurs de cryptos. Conséquence directe : le Kazakhstan perd sa position dominante face à des géants du minage tels que les États-Unis, la Russie et la Chine.

minage crypto Kazakhstan
Minage Bitcoin au Kazakhstan (2020-2023) : Consommation d’énergie vs part du hashrate global, avec un pic en octobre 2021 et une baisse significative en mai 2023. Source : Luxor

Dans leur lettre ouverte adressée au président, les opérateurs majeurs du minage mettent en garde :

“Si le gouvernement ne prend pas des mesures urgentes, le secteur du minage numérique au Kazakhstan pourrait disparaître.”

Cette crainte intervient après l’introduction, le 1ᵉʳ janvier 2022, d’une taxe sur le minage numérique basée sur la consommation d’électricité. Si, même après taxation, le coût énergétique au Kazakhstan reste compétitif par rapport à des pays comme les États-Unis, l’impact de cette taxe se fait déjà ressentir. En 2022, le gouvernement kazakh a perçu environ 3,07 milliards de tenges (l’équivalent de 7 millions de dollars) provenant des entités de minage de cryptomonnaies.

Le Kazakhstan : Un Eldorado du minage crypto en déclin ?


Il fut un temps où le Kazakhstan était perçu comme un paradis pour les mineurs de cryptomonnaies. Ses tarifs électriques compétitifs, combinés à une réglementation favorable, avaient fait du pays un hub pour le minage, lui permettant de se hisser parmi les leaders mondiaux du minage de Bitcoin.

Cependant, la montée en flèche de l’inflation et la hausse des coûts énergétiques ont commencé à éroder cet avantage. Historiquement, le coût du kWh au Kazakhstan a toujours été compétitif, s’établissant actuellement à 0,061 USD le kWh pour les entreprises et 0.046 USD pour les ménages, bien en dessous de la moyenne mondiale de 0,161 USD par kWh selon les données de globalpetrolprices.

Néanmoins, malgré les récentes augmentations, les tarifs kazakhs, bien que toujours inférieurs à ceux des États-Unis, tendent à se rapprocher de ceux observés dans des pays miniers majeurs comme la Russie.

kazakhstan prix de electricite mars 2023 mineurs crypto
Tarifs de l’électricité pour les entreprises en mars 2023 : Le Kazakhstan se situe à 0,061 USD/kWh, tandis que la Russie est à 0,077 USD/kWh. Source : globalpetrolprices

Avec les récentes modifications réglementaires et fiscales, notamment l’introduction de taxes sur le minage numérique, la position privilégiée du Kazakhstan est menacée. Seul l’avenir dira si le pays pourra adapter sa politique et conserver sa place de choix sur l’échiquier du minage crypto mondial.

Sources : Globalpetrolprices, Cointelegraph