Deux nouvelles victimes de l'hiver crypto : Nuri et CoinFlex

L'hiver crypto continue de faire des victimes, les dernières en date étant la bourse crypto allemande Nuri et la société CoinFlex basée en Afrique. Nuri GmbH, l'une des plus grandes bourses cryptos d'Allemagne, a déposé une demande d'insolvabilité auprès d'un tribunal de Berlin, a déclaré la société dans un communiqué mardi.

Source: AdobeStock / Ralf

"En raison de l'évolution actuelle difficile du marché et des effets subséquents sur les marchés financiers sur le développement commercial de Nuri, nous avons déposé une demande d'insolvabilité le mardi 9 août 2022", a déclaré la bourse.

La bourse a cependant tenté de rassurer ses utilisateurs en affirmant que,

"La procédure d'insolvabilité temporaire n'affecte pas vos dépôts, vos fonds en cryptomonnaies et les investissements de Nuri Pot qui ont été effectués avec nous."

Nuri a déclaré que les clients disposeront d’un "accès garanti" aux dépôts et aux retraits à tout moment.

L'exchange a cité les développements négatifs sur les marchés cryptos, y compris l'implosion de Terra, l'insolvabilité de Celsius et d'autres fonds cryptos majeurs, ainsi que des vents contraires macroéconomiques entraînés par les incertitudes économiques et politiques de la guerre en Ukraine, pour justifier cette décision.

Pendant ce temps, CoinFlex, un autre exchange crypto, aurait déposé une demande de restructuration auprès d'un tribunal des Seychelles. Selon un article de Bloomberg, la société aurait informé ses clients sur son processus de restructuration dans des courriels.

Mark Lamb, directeur général de CoinFlex, aurait déclaré ce qui suit ,

"Nous sommes impatients d'accueillir un nouveau groupe d'actionnaires à CoinFLEX et nous sommes heureux d'être dans une juridiction au sein de laquelle nous pouvons rapidement résoudre cette situation pour délivrer une valeur optimale aux déposants."

Le dépôt de CoinFlex intervient alors que la bourse s'efforce de résoudre les difficultés subséquentes à un manque à gagner dû au non-respect d'un appel de marge par une contrepartie. Comme indiqué, la bourse a interrompu les retraits à la fin du mois de juin, et a ensuite annoncé un plan de tokenisation de la dette d'un individu "de haute intégrité" afin de lever 47 millions de dollars.

Après une série de tweets, Mark Lamb a affirmé que cet individu, dont le compte est devenu négatif pendant la récente volatilité du marché, est le promoteur de Bitcoin Cash (BCH), Roger Ver. Cependant, Ver a nié ces affirmations, affirmant également qu'une autre contrepartie lui doit "une somme d'argent substantielle".

Suivez nos liens d'affiliés:

  • Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse
  • Pour acheter des cryptomonnaies au Canada, visitez Bitbuy
  • Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins, allez sur le site de BlockFi
  • Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor
  • Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l'application NordVPN

Pour investir dans le minage de cryptomonnaies ou les masternodes:

Pour accumuler des cryptos en jouant :

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Restez informé grâce à notre newsletter hebdomadaire gratuite et à nos réseaux sociaux: