Accueil ActualitésActualités Bitcoin

Les universités d’Oxford et de Cambridge s’affrontent… en tradant des cryptomonnaies!

Par Jarosław Adamowski
Les universités d’Oxford et de Cambridge s’affrontent… en tradant des cryptomonnaies! 101
Source: Adobe/Lansera

La rivalité légendaire entre les étudiants des universités britanniques d'Oxford et de Cambridge prend une tournure crypto grâce à un concours de trading de crypto-actifs.

Leur amicale rivalité remonte à plusieurs siècles, peut-être jusqu'en 1209, lorsque, selon les archives de Cambridge, un groupe d'universitaires d'Oxford a fui des habitants hostiles et s'est installé à Cambridge, créant ainsi sa propre université. Depuis lors, les universités ont entretenu une compétition notamment avec une course d’aviron sur la Tamise, un événement qui permet aux étudiants de s'affronter sur l’eau.

Les deux universités s’affrontent désormais sur le plan technologique, via une compétition autour du trading de crypto-actifs.

Hébergé par la plateforme d'analyse des actifs numériques APEX:E3, basée à Londres, le concours est soutenu par un certain nombre de bourses et d'entreprises blockchain, dont Coinbase, FTX, SIX Digital Exchange, LMAX Digital et ConsenSys Mesh.

Lire aussi: La Reine d’Angleterre a-t-elle du Bitcoin?

Les étudiants du département de mathématiques et d'informatique ont commencé le concours le 16 novembre, celui-ci devrait se terminer en décembre, a déclaré l'opérateur de la plateforme dans un communiqué de presse.

Les efforts des équipes seront évalués par un panel de juges de l'industrie qui évaluera leurs performances en fonction de trois critères: le retour sur investissement, la stratégie de trading et la conception des algorithmes techniques.

Dans le cadre de ce concours, chaque équipe reçoit un capital d'amorçage, un soutien technique et un mentorat de trading. L'équipe gagnante pourra conserver son capital d'amorçage et les bénéfices qu'elle aura tirés de ses opérations de trading.

Peter Stillwell, responsable des opérations européennes chez Coinbase, a déclaré,

"Nous sommes tous très enthousiastes à l'idée de contribuer à l'introduction et à l'éducation des étudiants en ce qui concerne les actifs numériques, à une époque où les gens du monde entier cherchent de nouvelles façons d'apprendre et de se mettre au défi".

Usman Khan, le PDG d'APEX:E3, a déclaré que la société avait été "vraiment dynamisée" par les premiers commentaires des étudiants d'Oxford et de Cambridge, et se réjouit d'augmenter le nombre d'universités participantes en 2021.

Créée en 2019, APEX:E3 prétend suivre plus de 5 000 marchés et travaille avec une vingtaine de bourses.

Un concours de trading crypto interuniversitaire similaire se déroule actuellement au Japon, avec la participation d'un certain nombre d'étudiants de haut niveau en économie et en mathématiques.
________

Suivez nos liens d'affiliés:

Pour acheter des cryptomonnaies; Zone SEPA Europe et citoyens français:

Pour acheter des cryptomonnaies au Canada:

Pour acheter des cryptomonnaies par carte bancaire ou carte de crédit:

Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies:

Pour investir dans le minage ou les masternodes:

Pour transiger vos cryptos de façon anonyme:

Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins:

Pour accumuler des cryptos en jouant:

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Si vous voulez en apprendre plus sur le Bitcoin et l’investissement dans les cryptomonnaies, voici le livre parfait: “Investir dans Bitcoin".

________________

Voici les sources d’informations qu’on vous propose:
Notre newsletter hebdomadaire gratuite: https://www.getrevue.co/profile/CryptonewsFR
Notre podcast audio: https://www.buzzsprout.com/1111262
Notre chaîne YouTube: https://www.youtube.com/channel/UCEu7E2wqP3t3QzAWTWF9weg
Twitter: https://twitter.com/cryptonews_FR
Instagram: https://www.instagram.com/fr_cryptonews
Facebook: https://www.facebook.com/cryptonewsFR
Telegram: https://t.me/cryptonews_FR

_________

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles