Ron DeSantis, le candidat républicain défenseur de Bitcoin

Benoit de Jessey
| 3 min read
Source: CBS Morning / Youtube

Depuis l’annonce de sa candidature à la présidence des États-Unis en 2024, Ron DeSantis, actuel gouverneur de Floride, s’est distingué par son soutien affirmé à Bitcoin et aux cryptomonnaies. Avec une vision axée sur la préservation des libertés individuelles et une opposition à la centralisation gouvernementale, DeSantis est devenu une figure de proue pour les crypto-enthousiastes.

Un fervent défenseur de Bitcoin

Lors de sa participation à live space sur Twitter avec Elon Musk et David Sacks, Ron DeSantis a clairement exprimé son engagement envers Bitcoin et sa volonté de protéger la liberté. Son intervention a engendré plus de 500.000 écoutes en direct et un total de 19 millions de vues sur le réseau social.

En tant que candidat présidentiel, il considère Bitcoin comme une question de liberté civile et s’oppose à une régulation excessive.

« En tant que président, nous protégerons les possibilités de faire des choses comme Bitcoin »

Il reconnaît les risques associés aux cryptomonnaies, mais fait confiance à la capacité des investisseurs à prendre des décisions éclairées.

« Il y a des risques associés, mais les personnes intéressées par la crypto sont sophistiqués et savent prendre des décisions »

DeSantis affirme que la résistance de Washington envers Bitcoin est liée à son potentiel de décentralisation et de contournement des contrôles gouvernementaux.

« Vous avez tous les droits d’utiliser Bitcoin. La seule raison pour laquelle ces gens à Washington n’aiment pas ça, c’est parce qu’ils ne peuvent pas le contrôler »

Législation anti-MNBC

En tant que gouverneur de Floride, DeSantis a promulgué une législation interdisant l’utilisation des MNBC émises par les banques centrales. Il souligne que celle-ci pourraient être utilisées à des fins politiques pour influencer des transactions indésirables. Bien que certains juristes remettent en question l’efficacité de cette loi, DeSantis estime qu’une autorisation du Congrès est nécessaire pour garantir des mesures de sécurité adéquates. 

Défis réglementaires

Selon DeSantis, le régime réglementaire actuel considère Bitcoin comme une menace et cherche à le réguler jusqu’à son élimination. Il rejette cette approche et met en garde contre les conséquences d’une prolongation de ce régime. Le gouverneur affirme que si le président Joe Biden est réélu en 2024, la réglementation des cryptomonnaies sous son administration pourrait finir par étouffer leur développement. DeSantis souligne également les batailles juridiques en cours, telles que celle entre la SEC et les acteurs de l’industrie crypto. Il estime que le Congrès doit prendre des mesures pour encadrer les cryptomonnaies de manière équilibrée, plutôt que de laisser les agences réglementaires agir de manière autonome.

Ron DeSantis se positionne comme un fervent défenseur de Bitcoin. Son engagement en faveur de la protection de la liberté et sa lutte contre la régulation excessive témoignent de son attachement aux principes de décentralisation et d’individualité. Alors que la course présidentielle de 2024 se profile, les positions de DeSantis sur les cryptomonnaies sont susceptibles d’influencer le débat politique au sein du Parti républicain et de susciter une réflexion plus approfondie sur le rôle des gouvernements dans l’avenir des technologies financières.

Sources: DeSantis, Live Twitter