Accueil Actualités

Des problèmes bancaires pour le Sud-coréen Bithumb

Par Tim Alper
Des problèmes bancaires pour le Sud-coréen Bithumb 101
Source: iStock/georgeclerk

Bithumb, un des exchanges les plus importants de Corée du Sud, a «temporairement» cessé d'accepter de nouvelles demandes d’ouverture de comptes émanant de son pays d'origine suite à un désaccord avec sa banque.

Depuis le début de l'année l'exhange a travaillé avec Nonghyup Bank (NH Bank) en ce qui concerne les retraits d'argent avec une identité validée.

En janvier, Séoul a présenté des lignes directrices pour les banques qui font affaire avec des exchanges, exigeant que tous les comptes soient authentifiés en utilisant les vrais noms des clients et leurs numéros de sécurité sociale. Six des plus grandes banques de Corée du Sud - y compris NH Bank - ont accepté de suivre ces directives.

NH Bank avait conclu un accord avec Bithumb, qui arrivait à terme le 31 juillet. Mais les deux parties n’ont pas réussi à s'entendre sur une prolongation de contrat. Cela veut dire que depuis le 1er août, Bithumb ne peut plus ouvrir de nouveaux comptes authentifiés.

Selon KBS, l'exchange a déclaré que les clients existants seront en mesure de continuer à effectuer des transactions via NH Bank comme d'habitude pendant «un délai de faveur d'un mois». Cependant, si une solution n’est pas trouvée après un mois, toutes les transactions entre la banque et les clients authentifiés de Bithumb pourront être suspendues.

KBS rapporte que la NH Bank a demandé une amélioration des conditions financières après que l'échange eut été piraté en juin, perdant environ 17 millions de dollars.

NH Bank n'a pas connu de tels problèmes avec le concurrent de Bithumb, à savoir Coinone, qui a récemment renouvelé son contrat. Pendant ce temps, le leader du marché Upbit
a récemment signé un nouveau contrat avec IBK Bank, avec Korbit.

Le journal Segye Ilbo cite un porte-parole de Bithumb: «Nous ferons des efforts pour minimiser les inconvénients pour les clients en négociant [un accord bancaire] dès que possible».

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles