La SEC réclame 2 milliards d’amende à Ripple

Charles Ledoux
| 3 min read

La SEC réclame au juge près de 2 milliards de dollars d’amende et de pénalités dans le cadre de l’affaire les opposants à Ripple Labs.

La SEC réclame 2 milliards à Ripple

Ce lundi, la SEC a déposé une demande au juge pour réclamer environ 2 milliards de dollars d’amendes et de pénalités à Ripple Labs. 

“La SEC demande à la Cour de considérer la facilité avec laquelle les acteurs, en particulier dans l’espace des actifs cryptographiques, peuvent aujourd’hui se livrer au même type de comportement que celui de Ripple, et envoyer un message fort selon lequel de tels abus ne seront pas tolérés.”écrivent-ils.

Pour rappel, la SEC et Ripple s’opposent devant la cour de justice américaine depuis 2020. Néanmoins, Ripple avait quelques mois plus tôt enregistré “une petite victoire” contre les régulateurs américains. En effet, la juge Analisa Torres avait déclaré que la vente de jetons XRP sur des exchanges ne violait pas la loi. Mai seule la revente aux institutions portait à sanctions.

“Ce qui n’a pas été dit par la SEC, c’est qu’ils soutenaient à l’origine que le XRP est une sécurité inhérente. Le juge a statué que c’était l’offre qui fait une sécurité. Maintenant, la SEC souligne que la vente fait la sécurité, mais blâme Ripple pour avoir célébré ce qui, dans son contexte, était une énorme victoire. Il est intéressant que la SEC souligne que Ripple revendique la décision comme une “victoire totale” comme preuve qu’ils ne regrettent pas leurs actions. Ils soulignent également que Ripple a fourni moins d’informations sur les ventes de XRP depuis lors.” souligne l’expert Ripple Wrathof Kahneman.

Quelles conséquences ? 

Avant toute chose, Stuart Alderoty, directeur juridique de Ripple Labs a annoncé que leur réponse sera publiée le mois prochain. Selon Fred Rispoli, cette demande de la SEC “a une énorme conséquence.” Selon lui, la “mesquinerie de la SEC” pourrait conduire les chances d’une issue favorable pour Ripple à 40%.

“Le plus probable est que cela sera favorable à Ripple sur le montant d’argent dû, mais que Ripple prendra un coup sur ce qui est autorisé pour aller de l’avant, ce qui signifie que cela ira à un appel.”déclare Fred sur X.

Pour finir, Brad Garlinghouse, fondateur de la plateforme crypto, a laissé présager une réponse cinglante envers la SEC.

“La SEC prévoit de demander au juge 2 milliards de dollars dans une affaire qui n’impliquait aucune allégation (sans parler de conclusions) de fraude ou d’imprudence. Il n’y a absolument aucun précédent à cela. Nous continuerons à exposer la SEC pour ce qu’elle est lorsque nous répondrons à cela.” a écrit Garlinghouse. 

Pour rappel, la semaine dernière, il avait également implicitement déclaré que la SEC était en train de perdre sa bataille contre Ripple et l’industrie de la cryptomonnaie en général.

“La SEC a choisi des combats avec l’industrie et perd mal devant les tribunaux. Ils combattent maintenant d’autres régulateurs comme la CFTC et se retrouvent derrière leurs homologues internationaux. À quel moment la SEC réalisera-t-elle qu’elle perdra la guerre contre l’ETH tout comme elle l’a perdue contre XRP ?” A-t-il déclaré.


Sources : SEC, CoinDesk


Sur le même sujet :