Accueil ActualitésActualités Altcoin

Justin Sun de Tron fait face à des réactions négatives dues à une arnaque en Chine

Par Fredrik Vold
Justin Sun de Tron fait face à des réactions négatives dues à une arnaque en Chine 101
Justin Sun. Source: Twitter, @justinsuntron

Le fondateur du projet de blockchain Tron, Justin Sun, fait face à de vives critiques dans son pays d'origine, la Chine, après la fin d'une arnaque présumée de style Ponzi la semaine dernière.

Selon le site chinois Nuclear Finance, un programme d’investissement ressemblant à une pyramide, connu sous le nom de «Wave Field Super Community», a été associé à Tron. En Chine, Tron et sa cryptomonnaie TRX s'appellent «Wave Field».

La Wave Field Super Community aurait réussi à recueillir au moins 200 millions de CNY (environ 29 millions USD) d’investisseurs avant sa fermeture inopinée, ne laissant aucun moyen aux victimes de retirer leur argent.

Les investisseurs chinois du système pyramidal auraient demandé à Sun de se dissocier, lui et Tron, de la communauté frauduleuse Wave Field. Selon les accusateurs, Tron aurait bénéficié de l'augmentation du taux d'intérêt et du volume de transactions du jeton TRX, les victimes ayant utilisé TRX pour investir dans cette communauté frauduleuse de Wave Field.

Bien que largement répandu dans les groupes chinois WeChat, la note de suicide d'une mère célibataire qui aurait emprunté de l'argent à un ami avec un intérêt élevé et se serait retrouvée dans l'impossibilité de rembourser le prêt n'a pas encore été vérifiée de manière indépendante.

Tron n'était pas disponible pour un commentaire immédiat.

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles