05 févr. 2021 · 7 min read

Polkadot mérite-t-il le surnom d'"Ethereum killer" ?

Les performances de Polkadot au cours de l’année passée ont été impressionnantes. Le protocole a moins d’un an et fait déjà partie du Top 5 des cryptomonnaies en termes de capitalisation boursière, une ascension sans doute facilitée par l’imbroglio règlementaire dans lequel Ripple et son token, XRP, sont plongés depuis décembre 2020.

Mais d’autres facteurs ont contribué à cette croissance. Depuis le lancement de son mainnet en mai 2020, Polkadot était devenu un des réseaux les plus populaires de staking avant d’être détrôné par Cardano. Polkadot est aussi le second plus important écosystème de la DeFi, après Ethereum.

Fondé par Gavin Wood (un des co-fondateurs d’Ethereum) sous la houlette de l’organisation Web3 Foundation, Polkadot vise à résoudre un des problèmes majeurs du secteur crypto, celui de la scalabilité. Pour cela, Polkadot a conçu un environnement “cross-chain” où il est possible de connecter plusieurs blockchains, qu’elles soient privées ou publiques, et leur permettre de communiquer dans un environnement transparent et sécurisé.

Fonctionnement

L’infrastructure de Polkadot est construite autour de 4 fonctionnalités : la chaîne relais ("relay chain"), les chaînes parallèles ("parachains"), les “parathreads” et les ponts ("bridges") :

  • Le cœur du réseau est la relay chain qui permet de coordonner la sécurité du réseau, le consensus et l’interopérabilité entre toutes les autres chaînes.
  • Les parachains sont des formes plus simples de blockchains, autonomes et indépendantes. Elles peuvent disposer de leurs propres jetons pouvant être optimisés pour des applications spécifiques. La plupart des opérations de Polkadot sont exécutées sur les chaînes parallèles. Les emplacements sur une parachain sont disponibles lors de ventes aux enchères organisées tous les deux ans.
  • Les parathreads sont similaires aux parachains mais disposent d’un modèle de paiement qui leur permet de participer de manière intermittente au fonctionnement du réseau, sans avoir besoin de louer un emplacement dédié. Ils sont destinés aux projets qui n’auraient pas nécessairement les ressources pour obtenir un emplacement sur la parachain.
  • Les ponts sont le moyen par lequel deux chaînes peuvent communiquer et se connecter entre elles, mais aussi avec des réseaux externes comme Bitcoin ou Ethereum.

Gouvernance

Le token natif de la plateforme est dénommé DOT, et a fait l’objet d’une redénomination qui a entraîné une augmentation de son offre : en août 2020, les anciens tokens DOT ont été divisés par 100, portant la quantité disponible à 1 milliards.

Polkadot repose sur une variante du mécanisme de consensus de la preuve d’enjeu. Le modèle repose sur deux outils : GRANDPA (GHOST-based Recursive Ancestor Deriving Prefix Agreement) et BABE (Blind Assignment for Blockchain Extension). GRANDPA est le mécanisme utilisé sur la chaîne-relais tandis que BABE est le mécanisme de production de blocs.

4 rôles ont été définis dans le cadre de ce mécanisme :

  • Les “nominators” (nominateurs) qui sécurisent la chaîne-relais en choisissant des validateurs de confiance et en stakant des DOT.
  • Les “validators” (validateurs) participent également à la sécurisation du réseau de la même manière que les nominateurs et valident les preuves transmises par les “collators” dans un ensemble de blocs.
  • Les “collators” (assembleurs) maintiennent un nœud complet pour une parachain particulière : ils conservent donc toutes les informations nécessaires à l’exécution des transactions et l’autorisation des nouveaux blocs.
  • Les “fishermen” (pêcheurs) agissent comme des chasseurs de primes. Ils vérifient que les blocs proposés ne sont pas compromis : dans le cas où la faute signalée est avérée, ils reçoivent une récompense en DOT. Le rôle des pêcheurs est particulièrement important dans le cas où certains validateurs se mettent d’accord pour proposer un bloc compromis.

Perspectives d’avenir
Bitcoin sera bientôt présent sur le réseau Polkadot, sous la forme d’un Bitcoin tokénisé baptisé PolkaBTC. Un BTC tokénisé est une copie de celui-ci transféré hors de sa blockchain native. Le projet est développé par Interlay et la parachain BTC correspondante devrait être achevée au cours du premier trimestre 2021. Le déploiement achevé, il sera possible de frapper (mint) des PolkaBTC après la mise en garantie de la quantité correspondante de jetons DOT. Pour récupérer l’équivalent en BTC des PolkaBTC, ces derniers devront être détruits sur la parachain BTC. PolkaBTC sera intégré à plusieurs projets, notamment Equilibrium, Moonbeam et Polkaswap.

Alors que certains se demandent si Polkadot finira par prendre la place d’Ethereum, Gavin Wood lui-même a déclaré que les deux blockchains pouvaient parfaitement coexister. Mais il soutient aussi que Polkadot est un antidote aux “maximalistes blockchain”, ces partisans de l’existence d’une seule et unique blockchain qui rejettent toutes les autres.

If Ethereum ends up being a chain that is sort of bridgeable [...] I think that there’s a very good chance that Polkadot and Ethereum will happily coexist.

(traduction : si Ethereum devient une blockhain interopérable... il y a de fortes chances que Polkadot et Ethereum parviennent à coexister en paix)

Polkadot bénéficie également du soutien d’un poids lourd de l’industrie, Binance, qui a annoncé l’octroi d’un financement de 10 millions de dollars en faveur des projets construits sur ce réseau.

Mais cette progression exceptionnelle de Polkadot est observée d’un œil sceptique par certains qui l’accusent d’être surévalué.

Un utilisateur de Reddit indique que selon les données de Polkascan, le réseau ne traiterait en moyenne que 6 transactions par minute (contre 850 pour Ethereum). Les transactions sur Polkadot ne représentent que 0,7% des transactions d’Ethereum alors que la capitalisation de marché de Polkadot est évaluée à 11% d’Ethereum.

Cela signifierait donc que soit Polkadot est surévalué, soit Ethereum est sous-évalué. À ce stade, il est impossible de dire avec certitude laquelle de ces deux hypothèses est exacte. Et la question la plus importante serait plutôt de savoir dans quelle mesure Polkadot parviendra à rendre un secteur aussi obscur que la DeFi accessible au grand public, ce qui serait une garantie de sa longévité.

________

Suivez nos liens d'affiliés:

Pour acheter des cryptomonnaies; Zone SEPA Europe et citoyens français:

Pour acheter des cryptomonnaies au Canada:

Pour acheter des cryptomonnaies par carte bancaire ou carte de crédit:

Pour ouvrir un plan épargne en Bitcoin, allez sur la plateforme régulée StackinSat.

Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies:

Pour investir dans le minage ou les masternodes:

Pour transiger vos cryptos de façon anonyme:

Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins:

Pour accumuler des cryptos en jouant:

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Si vous voulez en apprendre plus sur le Bitcoin et l’investissement dans les cryptomonnaies, voici deux livres parfaits: “Comprendre Bitcoin en 2h" et “Investir dans Bitcoin".

________________

Voici les sources d’informations qu’on vous propose:
Notre newsletter hebdomadaire gratuite: https://www.getrevue.co/profile/CryptonewsFR
Notre podcast audio: https://www.buzzsprout.com/1111262
Notre chaîne YouTube: https://www.youtube.com/channel/UCEu7E2wqP3t3QzAWTWF9weg
Twitter: https://twitter.com/cryptonews_FR
Instagram: https://www.instagram.com/fr_cryptonews
Facebook: https://www.facebook.com/cryptonewsFR
Telegram: https://t.me/cryptonews_FR

_________