. 4 min read

Tout ce qu’il faut savoir sur le manifeste de Matter Labs au sujet de ZkSync

Matter Labs, la société qui développe ZkSync, solution de scalabilité de la blockchain d’infrastructure Ethereum, a publié un manifeste appelé “Zk Credo” qui répertorie certains principes que le projet se devra de poursuivre à l’avenir. 

ZkSync, une solution de scalabilité d’Ethereum qui cherche à se décentraliser

ZkSync est une solution de mise à l’échelle de la blockchain Ethereum qui vise à résoudre les problèmes de scalabilité et de coûts élevés associés à la blockchain de layer 1. 

ZkSync est un protocole de layer 2 reprenant les principes de la technologie zéro connaissance (zero-knowledge proofs) qui permet d’effectuer des transactions sur des chaînes auxiliaires tout en conservant la sécurité et la décentralisation de la blockchain Ethereum. En utilisant ZkSync, les utilisateurs obtiennent des performances beaucoup plus rapides et des frais de transaction considérablement réduits par rapport à la blockchain Ethereum traditionnelle.

Matter Labs souhaite désormais élargir le caractère décentralisé de son protocole. On peut lire dans le manifeste publié sur GitHub et sur le forum Ethereum Magicians : 

“Pour assurer une protection durable, la communauté doit adhérer profondément au concept insaisissable de décentralisation”.

L’entreprise Matter Labs cherche à embrasser ce principe de décentralisation et appelle sa communauté à la suivre dans cette aventure. 

Décentralisation : huit principes pour l’atteindre  

Zk Credo fait état de huit principes fondamentaux devant être suivis par un réseau décentralisé s’il veut atteindre une décentralisation parfaite. Ces principes sont les suivants : “absence de confiance, sécurité, fiabilité, résistance à la censure, protection de la vie privée, hyperscalabilité, accessibilité et enfin souveraineté”. 

Parmi ces huit principes mis en évidence par la société Matter Labs, 2 d’entre eux ont retenu l’attention de la rédaction. 

Le premier correspond à “l’absence de confiance” que le manifeste décrit comme le fait que “les utilisateurs doivent être en mesure de vérifier l’intégrité des transactions et l’état du réseau de manière indépendante, sans se fier à d’autres personnes.” Il ne s’agit pas littéralement de perdre la confiance dans le réseau. Il s’agit plutôt de pouvoir, en quelque sorte, défier le réseau par ses propres moyens pour vérifier son intégrité afin de pouvoir continuer à lui faire confiance par la suite. 

Le second point est celui de la “souveraineté” que Matter Labs décrit comme le fait que “tout groupe d’utilisateurs, même minoritaire, doit avoir le droit de quitter le réseau, c’est-à-dire d’en sortir, tout en emportant ses actifs à un coût minimal”.

Selon les développeurs de ZkSync, tout utilisateur doit pouvoir faire usage du réseau et aussi pouvoir s’en extraire quand il le souhaite, de la manière la plus libre et la moins coûteuse possible

Matter Labs promeut les valeurs d’Ethereum et souhaite que sa communauté soutienne l’objectif de décentralisation

ZkSync étant un layer 2 d’Ethereum, le projet se veut défendre les valeurs apportées par la blockchain d’infrastructure. Selon le manifeste publié par Matter Labs, Ethereum est le projet le plus proche de la réalisation de la vision d’un réseau de blockchain par excellence et forme la colonne vertébrale de l’Internet de la valeur. 

Les développeurs de ZkSync rappellent également que grâce à leur projet de layer 2, le réseau Ethereum peut devenir un bastion de la vie privée et du maintien de l’intégrité des données. Le layer 2 est présenté comme la solution pour qu’Ethereum devienne un “sanctuaire de la propriété numérique“.

Cependant, Matter Labs rappelle que ces accomplissements et l’objectif de décentralisation n’aura pas lieu sans l’aide ni le soutien de sa communauté

“La communauté ZK se doit d’être farouchement souveraine en élevant le changement de paradigme au rang d’obligation morale. Lorsque le réseau s’écarte de ses principes, la communauté doit s’unir et défendre ces valeurs en migrant vers un nouveau réseau.”

L’équipe derrière ZkSync rappelle à sa communauté qu’elle a des responsabilités dans l’avenir du réseau et dans l’expression de ses principes. SI l’objectif de décentralisation sera principalement porté par les développeurs, la communauté est garante de la légitimité et de la validité de cette décentralisation.   

Source : The Block , GitHub