La Banque Centrale Européenne (BCE) s’attaque au Bitcoin

Charles Ledoux
| 2 min read

La Banque Centrale Européenne (BCE) déclare que le Bitcoin a “échoué dans sa mission” et que le Bitcoin n’a “aucune valeur.”

La Banque Centrale Européenne s’attaque au Bitcoin

La Banque Centrale Européenne (BCE) a publié ce 22 février un document sur le Bitcoin et l’approbation des ETF Bitcoin Spot. D’après eux, le Bitcoin a “échoué dans sa mission” et n’a toujours “aucune valeur”.

“Bitcoin a échoué sur la promesse d’être une monnaie numérique décentralisée mondiale et n’est toujours guère utilisé pour les transferts légitimes. La dernière approbation d’un ETF ne change pas le fait que Bitcoin ne convient pas comme moyen de paiement ou comme investissement.” écrivent-ils.

Selon eux, le Bitcoin est d’ailleurs un risque, que ce soit pour l’environnement, ou pour la redistribution des richesses.

La BCE met en avant trois arguments pour illustrer leurs propos :

  • Le Bitcoin n’est pas un outil de paiement à cause de transactions “gênantes, lentes et coûteuses.”
  • Il n’est pas un moyen d’investissement, à cause de sa manipulation des prix.
  • Une industrie du minage de Bitcoin mauvaise pour l’environnement.

La BCE n’adopte pas les ETF Bitcoin Spot


L’un des aspects les plus importants de ce communiqué est le fait que la BCE ne voit pas du tout les ETF Bitcoin comme quelque chose de sain pour l’écosystème financier. En effet, ils déclarent que les ETF Bitcoin ne changent en rien la valeur “nulle” du Bitcoin et des cryptomonnaies.

“De même, l’utilisation des ETF comme véhicules de financement ne modifie pas la juste valeur des actifs sous-jacents. Le problème n’a jamais été un manque de possibilités de spéculer en utilisant Bitcoin, mais plutôt qu’il ne s’agit que de spéculations (Cohan, 2024). Enfin, il est incroyablement ironique que l’unité cryptographique qui avait entrepris de surmonter le système financier établi diabolisé devrait avoir besoin que les intermédiaires conventionnels se propagent à un groupe plus large d’investisseurs.”ajoutent-ils.

En somme, ce n’est pas seulement le Bitcoin qu’ils attaquent, mais toute l’industrie. En qualifiant le Bitcoin de “chat mort”, ils réalisent là une provocation forte sur le marché.

En conséquence, c’est l’industrie crypto qui n’a pas tardé à réagir pour défendre ses intérêts. Selon Michael Saylor, cette attaque de la BCE est la meilleure publicité pour la crypto-monnaie. 

“C’est bullish. Après la publication de la BCE “Bitcoin’s last stand” – Bitcoin a augmenté de 197%. Plus de 400 millions de personnes dans le monde ont été vaccinées contre elle, en croissance exponentielle.”ajoute Daniel Batten, expert en minage Bitcoin.


Source : Communiqué de la BCE


Sur le même sujet :