26 Aug 2022 · 4 min read

Binance pourrait appuyer la ville sud-coréenne de Busan pour le lancement d'une " bourse d'actifs numériques "

L’un des plus importants exchanges du marché crypto, Binance, s'installera bientôt dans la ville de Busan, le "hub blockchain" de la Corée du Sud - et bien que la firme n’ouvrira pas de plateforme de trading de jetons, la société pourrait aider la ville à lancer son propre exchange.

Source: AdobeStock / prima91

Dans un communiqué de presse, Binance a annoncé avoir signé un protocole d'accord avec la ville de Busan qui permettrait à cette dernière de "recevoir le soutien Binance en matière d’infrastructure et de technologie pour le développement de l'écosystème blockchain de la ville et la promotion du Busan Digital Asset Exchange."

Ce projet est en préparation depuis un long moment, et les autorités de la ville envisagent la création d'un marché boursier géré par la ville pour certains types de crypto-actifs, tels que les jetons d’investissement. Cependant, il est resté en phase d’étude pendant plusieurs années alors que le gouvernement du président Moon Jae-in a maintenu une position intransigeante  sur les cryptomonnaies - en particulier les lancements de jetons nationaux, qui restent interdits sous toutes leurs formes.

Mais le président Yoon Seok-yul, qui a pris le pouvoir plus tôt cet été, a promis de "reconsidérer" l'interdiction, provoquant de nombreuses réactions. SK, le deuxième plus grand groupe commercial du pays, a révélé son intention de lancer un jeton par l'intermédiaire de l'une de ses filiales, et de nombreux spécialistes de l'industrie sud-coréenne ont déclaré à Cryptonews.com que d'autres sociétés pourraient bien suivre.

Les médias sud-coréens ont également suggéré que d'autres importants groupes commerciaux élaborent activement leurs propres plans, en privé.

Busan s'est vu accorder un statut particulier en matière de réglementation pour les développements technologiques liés à la blockchain sous le gouvernement de Moon. Cependant, ces développements ont été entravés par le fait que Séoul a fortement insisté sur l'adoption de blockchain privée - plutôt que de permettre aux entreprises de la ville d'utiliser les réseaux blockchain publics.

Yoon a toutefois promis de donner un nouveau souffle à l'industrie dans son ensemble - et à l'initiative de Busan en particulier.

Le maire de la ville, Park Heong-joon, a déclaré que l'accord avec Binance avait permis à la ville de faire "un pas de plus vers l'établissement du Busan Digital Asset Exchange en tant que plateforme intégrée mondiale pour les actifs numériques".

Park a affirmé que l'accord contribuerait à faire de Busan "une ville spécialisée dans la blockchain" et un "centre mondial de la finance numérique" - et qu'il agirait comme un "moteur de croissance pour l'économie locale."

Dans le cadre de l'accord de protocole d'accord, Binance s'est également engagé à "établir une présence à Busan d'ici la fin de l'année." Cela permettrait à la bourse de s'implanter physiquement dans le pays et, en théorie, de commencer à étudier la possibilité de demander une licence d'exploitation. Le marché sud-coréen est actuellement dominé par des acteurs nationaux et, à l'heure actuelle, seules cinq bourses disposent des autorisations réglementaires leur permettant de proposer des transactions en monnaie fiduciaire.

Binance a déclaré qu'il pourrait partager un carnet d'ordres avec Busan et "soutenir la recherche et les investissements liés à la blockchain dans la ville", ainsi qu'à "fournir une éducation spécialisée sur la blockchain et des ressources en ligne" à partir de son aile éducative Binance Academy.

La société participera également à l'organisation de la Blockchain Week de Busan, un événement prévu pour octobre de cette année.

Changpeng "CZ" Zhao, PDG et fondateur de Binance, a déclaré qu'il était impatient de "coopérer étroitement avec la ville pour soutenir l'établissement d'exchanges d'actifs numériques", ainsi que "diverses industries blockchain".

Le média sud-coréen Munhwa Ilbo a indiqué que la Busan Digital Asset Exchange pourrait être lancée au Busan International Financial Center de la ville dès "l'année prochaine".

Le média a ajouté que des "cours de formation spécialisés dans la blockchain" seraient lancés dans les universités de Busan, avec l'aide de Binance, et que la société soutiendrait des "programmes de stage" et des projets liés aux "investissements".

Suivez nos liens d'affiliés:

  • Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse
  • Pour acheter des cryptomonnaies au Canada, visitez Bitbuy
  • Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins, allez sur le site de BlockFi
  • Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor
  • Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l'application NordVPN

Pour investir dans le minage de cryptomonnaies ou les masternodes:

Pour accumuler des cryptos en jouant :

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Restez informé grâce à notre newsletter hebdomadaire gratuite et à nos réseaux sociaux: