Cathie Wood : le Bitcoin à 1,5 million de dollars, une “autoroute vers la richesse”

Matthieu Dumas
| 2 min read

Cathie Wood, la PDG d’Ark Invest, voit grand, très grand pour le Bitcoin. Qualifiant la mère des cryptomonnaies d’« autoroute vers la richesse », elle souligne son rôle crucial, surtout dans les marchés émergents, alors que les monnaies nationales perdent de la valeur.

Les marchés émergents, terreau fertile pour le Bitcoin


Lors d’une conversation au Bitcoin Investor Day à New York, Wood a partagé sa vision d’un monde dans lequel le Bitcoin n’est pas seulement spéculatif, mais aussi un refuge en ces « temps économiques incertains ».

« La hausse des taux d’intérêt par la Réserve fédérale américaine a secoué l’économie mondiale », commence Wood. L’inflation et la hausse des taux d’emprunt font perdre de la valeur à nos monnaies.

Cette situation, explique-t-elle, a particulièrement affecté des pays comme l’Argentine et le Nigeria, où l’adoption du Bitcoin s’est accélérée en réponse à la dépréciation rapide de la monnaie locale.

Pour Wood, cela confirme le double rôle du Bitcoin comme actif à risque, mais également comme valeur refuge : « Certains signaux économiques indiquent que tout ne va pas bien dans le monde. »

https://www.youtube.com/watch?v=K5NB8MHe3Nw

Un Bitcoin a au moins 3,5 millions ?!


Ark Invest (le fond dirigé par Cathie Wood) n’est pas resté en marge de l’engouement pour le Bitcoin. Son ETF Bitcoin, ARKB, s’est imposé comme l’un des ETFs qui a récolté le plus de fonds depuis son lancement en janvier.

Selon elle, avec l’arrivée d’un plus grand nombre d’institutions dans cet espace, « mathématiquement parlant », le prix du bitcoin pourrait « facilement dépasser les 3,5 millions de dollars ». Toutefois, elle n’a pas voulu donner de nouvelles prédictions de prix spécifiques.

Pour Cathie Wood, les monnaies FIAT sont en train de démontrer qu’elles ne sont pas suffisantes dans les pays en développements. L’inflation réduisant le pouvoir d’achats et l’épargne des habitants de ces pays, ils se tournent vers le Bitcoin comme « monnaie refuge », qui prouve que le Bitcoin n’est pas seulement spéculatif.

L’enthousiasme de Cathie Wood pour le Bitcoin n’est pas qu’une lubie. C’est le reflet d’une conviction profonde dans le potentiel de cette cryptomonnaie de redéfinir les contours de l’économie mondiale, surtout dans les marchés émergents.

Green Bitcoin : le Bitcoin se met au vert


Dans un monde de plus en plus conscient de l’impact environnemental des cryptomonnaies, le projet Green Bitcoin (GBTC) se présente comme une alternative plus écologique.

Avec son initiative de « Green Staking », il promet des récompenses et jusqu’à 100 % de bonus de jetons. Le principe est simple : devinez le prix du Bitcoin et remportez des prix !

Le projet, qui a déjà levé 9,2 millions de dollars en prévente, se prépare à clôturer cette phase avec panache dans un peu plus de deux jours.

Avec des initiatives comme GBTC qui cherchent à faire taire les critiques environnementales souvent adressées au Bitcoin, le chemin vers cette « autoroute vers la richesse » semble de plus en plus vert(ueux) !


Source : Bitcoin Investor Day, Youtube, Green Bitcoin


Sur le même sujet :