Celsius envoie son plan de faillite à l’approbation des créanciers

Matthieu Dumas
| 2 min read

Celsius, la plateforme de prêt de crypto-monnaies, a obtenu lundi l’autorisation d’un juge américain de soumettre son plan de faillite à l’approbation de ses créanciers, avançant une proposition pour sortir du chapitre 11 en tant que nouvelle entité détenue par ses créanciers.

Restructuration de Celsius

Celsius avait déposé son bilan en juin, après avoir été victime d’une attaque informatique qui avait compromis ses actifs et ses données. La société avait alors gelé les retraits de ses clients, qui détenaient plus de 2 milliards de dollars de crypto-monnaies sur sa plateforme.

Le plan de faillite de Celsius prévoit la vente de ses actifs à une société appelée Fahrenheit, créée par un groupe de créanciers mené par le fonds d’investissement Galaxy Digital. Fahrenheit reprendrait les opérations de Celsius, y compris ses activités de minage de Bitcoin, et offrirait aux créanciers une participation dans la nouvelle société, ainsi qu’une compensation partielle en crypto-monnaies.

Détails du Plan de Faillite de Celsius

Selon les documents judiciaires, les créanciers pourraient récupérer entre 67 % et 85 % de leurs avoirs, selon le type de compte qu’ils détenaient chez Celsius. Les créanciers qui avaient souscrit au compte “Earn”, qui offrait des rendements allant jusqu’à 17 %, recevraient des “jetons enveloppés”, qui serviraient de reconnaissance de dette. Ces jetons pourraient être échangés sur la plateforme Celsius ou sur d’autres plateformes de crypto-monnaies, à un prix déterminé par le marché.

Les créanciers qui avaient souscrit au compte “Borrow”, qui permettait d’emprunter des crypto-monnaies en utilisant d’autres actifs comme garantie, recevraient une partie de leurs garanties en fonction du ratio entre les actifs disponibles et les dettes. Les créanciers qui avaient souscrit au compte “Swap”, qui permettait d’échanger des crypto-monnaies entre elles, recevraient la totalité de leurs actifs.

Processus d’Approbation et de Validation

Le plan de faillite de Celsius doit être approuvé par au moins la moitié des créanciers représentant au moins les deux tiers du montant total des créances. Le vote aura lieu entre le 24 août et le 22 septembre. Le tribunal examinera le plan en octobre et décidera s’il respecte les conditions légales.

Celsius affirme que son plan de faillite est le meilleur moyen de préserver la valeur des actifs de ses clients et de leur offrir une opportunité de participer à la croissance future de la nouvelle société. Celsius espère pouvoir commencer à rembourser ses créanciers d’ici la fin de l’année 2023.

Cependant, certains clients ne sont pas satisfaits du plan et envisagent des actions en justice. Ils estiment que Celsius n’a pas été transparent sur l’étendue des dommages causés par l’attaque informatique et qu’il n’a pas respecté ses obligations contractuelles. Ils réclament également des dommages-intérêts pour le préjudice subi.

Source : CryptoDaily, Bloomberg