Celsius transfère plus de 64 millions de dollars en LINK, MATIC et autres altcoins

| 3 min read

La procédure de faillite du prêteur crypto Celsius Network, qui a débuté il y a un an (en juillet 2022), continue de suivre son cours. La direction de la plateforme a obtenu le feu vert des autorités judiciaires pour convertir ses avoirs en altcoins en Bitcoin et Ethereum. Les dernières données on-chain montrent que Celsius a commencé à mouvementer ces avoirs pour les vendre.

Celsius Network se prépare à liquider son portefeuille d’altcoins

Selon la société d’analyse Kaiko, Celsius détenait plus de 2 milliards de dollars en BTC, ETH et stETH. Les avoirs de la société comprenaient également un portefeuille composé d’un mix d’altcoins liquides et illiquides. Parmi ces altcoins se trouvait notamment 240 millions de dollars de son propre jeton CEL. La plupart de ces altcoins ont perdu une proportion importante de leur valeur. La valeur de CEL est actuellement de 0,18 $ avec une capitalisation boursière de 42 millions de dollars.

Les données de la société blockchain Arkham Intelligence montrent que Celsius a transféré au moins 64 millions de dollars de crypto-monnaies. Ces transferts ont été effectué vers un portefeuille étiqueté “Celsius Network : OTC” depuis le portefeuille “Fireblocks Custody” de la société dans l’après-midi du 13 juillet.

Les transactions les plus importantes ont été les suivantes : 19,3 millions de dollars dans le jeton LINK de Chainlink, 14,7 millions de dollars dans le MATIC de Polygon, 7,5 millions de dollars dans AAVE et 6,1 millions de dollars dans SNX. Les autres jetons notables transférés incluent l’UNI d’Uniswap, le BNB de Binance et 1INCH.

Bien que les détails sur ces prochaines opérations de liquidation ne soient pas connus, Kaiko estime que l’impact sur le marché pourrait être significatif. Les altcoins à faible capitalisation feront sans doute face à une forte pression sur leurs marchés respectifs, d’autant plus que leur liquidité a fortement chuté. En ce qui concerne CEL en particulier, Ia liquidité mesurée par la profondeur du marché est inexistante : selon Kaiko, elle s’est effondrée à seulement 30 000 $, concentrée principalement sur OKX et Bybit.

Niveau de liquidité du portefeuille d’altcoins de Celsius, Source : Kaiko

La saga Celsius n’est pas terminée

Celsius a annoncé avoir conclu un accord avec le Département de la Justice, la Securities and Exchange Commission (SEC), la Commodity Futures Trading Commission (CFTC) et le Federal Trade Commission (FTC). Cet accord est basé sur les états financiers actuels fournis par Celsius. Dans le cadre de celui-ci, Celsius devra s’acquitter d’une amende de 4,7 milliards de dollars. Le paiement de cette amende sera pour l’instant suspendu afin de permettre à Celsius de rembourser ses créanciers.

L’accord interdit également à Celsius et ses entités affiliées « d’offrir, de commercialiser ou de promouvoir tout produit ou service qui pourrait être utilisé pour déposer, échanger, investir ou retirer des actifs ».

L’affaire Celsius n’est pas pour autant terminée. En effet, les fondateurs de la plateforme de prêts, Alex Mashinsky, Shlomi Daniel Leon et Hanoch Goldstein n’ont pas accepté cet accord et font maintenant l’objet de poursuites de la part de la SEC, la CFTC et la FTC. L’ancien PDG de Celsius, Alex Mashinsky, a été arrêté dans la journée d’hier.

Sources : Kaiko, FTC, Coindesk