Accueil ActualitésActualités Blockchain

La Banque Centrale chinoise n'est pas contre l'introduction en bourse de la filiale d'Alibaba

Par Tim Alper
La Banque Centrale chinoise n'est pas contre l'introduction en bourse de la filiale d'Alibaba 101
Jack Ma, CEO d'Alibaba. Source: capture vidéo, Youtube, Viva Technology

Le premier responsable de la banque centrale du pays a laissé entendre que la plus grande introduction en bourse (IPO) au monde - celle de la société fintech et blockchain Ant Group du géant chinois Alibaba - pourrait bien se produire à un moment ou à un autre.

Yi Gang, le gouverneur de la Banque populaire de Chine (BPOC), s'exprimait aujourd'hui lors d'une session intitulée "Renforcer le système financier et monétaire" au Forum économique mondial. Le modérateur du panel - Roula Khalaf, rédactrice en chef du Financial Times - lui a demandé pourquoi l'introduction en bourse de Ant Group avait été "stoppée".

Yi Gang a répondu,

C'est une question compliquée. Tout est régi par la loi, nous devons suivre la procédure légale.

Il a ajouté qu'une enquête sur les questions de monopole était en cours et que les autorités responsables de la régulation de l'introduction en bourse avaient probablement "trouvé un problème", insistant sur le fait que "le processus devait respecter le cadre juridique". Il a également suggéré que les questions liées à la vie privée ont pu jouer un rôle.

Mais lorsque Khalaf lui a demandé directement si l'introduction en bourse de Ant Group allait "avoir lieu", le gouverneur a refusé d'exclure cette possibilité, suggérant que "une fois les problèmes résolus" et "le cadre juridique suivi", "vous aurez le résultat".

Pékin a officiellement déclaré que l'introduction en bourse, qui était sur le point de lever 37 milliards de dollars, avait été bloquée en raison de nouvelles réglementations : celles-ci exigent que les fournisseurs de plateformes Internet apportent une plus grande part dans les financements qu'ils souhaitent lever.

Mais les observateurs ont affirmé que le gouvernement s'inquiétait en fait de l'influence croissante de Ant Group dans le secteur financier. L'entreprise dirige Alipay, qui, avec WeChat Pay, détient 15% du marché chinois des paiements.

Et la communauté internationale a également spéculé sur l'influence croissante du patron d'Alibaba, Jack Ma, qui a pratiquement disparu de la scène publique depuis que l'introduction en bourse a été bloquée à la fin de l'année dernière, à l'exception d'une brève et peu concluante apparition vidéo la semaine dernière. En octobre, il a tenu des propos critiques à l'égard du gouvernement, ce qui aurait déclenché la colère de Pékin.

Le monde de la technologie - et le secteur blockchain - s'était alors demandé "Qu'est-il arrivé à Jack Ma ?” Si les commentaires de Yi Gang sont pris au pied de la lettre, nous sommes peut-être sur le point de le découvrir.

________

Suivez nos liens d'affiliés:

Pour acheter des cryptomonnaies; Zone SEPA Europe et citoyens français:

Pour acheter des cryptomonnaies au Canada:

Pour acheter des cryptomonnaies par carte bancaire ou carte de crédit:

Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies:

Pour investir dans le minage ou les masternodes:

Pour transiger vos cryptos de façon anonyme:

Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins:

Pour accumuler des cryptos en jouant:

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Si vous voulez en apprendre plus sur le Bitcoin et l’investissement dans les cryptomonnaies, voici le livre parfait: “Investir dans Bitcoin".

________________

Voici les sources d’informations qu’on vous propose:
Notre newsletter hebdomadaire gratuite: https://www.getrevue.co/profile/CryptonewsFR
Notre podcast audio: https://www.buzzsprout.com/1111262
Notre chaîne YouTube: https://www.youtube.com/channel/UCEu7E2wqP3t3QzAWTWF9weg
Twitter: https://twitter.com/cryptonews_FR
Instagram: https://www.instagram.com/fr_cryptonews
Facebook: https://www.facebook.com/cryptonewsFR
Telegram: https://t.me/cryptonews_FR

_________

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles