Accueil ActualitésActualités Altcoin

La start-up Shopin, accusée de fraude par la SEC, continue son ICO

Par Tim Alper
La start-up Shopin, accusée de fraude par la SEC, continue son ICO 101
Source: iStock/Pgiam

Shopin, une start-up américaine blockchain de vente de détail, semble procéder à une vente de jetons (ICO), bien qu'elle ait été accusée de fraude par la Securities and Exchange Commission (SEC).

La SEC dit que Shopin a dupé les investisseurs avec une ICO de 42,5 millions USD en 2017-2018 en faisant de fausses déclarations sur les partenariats avec les grands détaillants Bed Bath & Beyond et Ermenegildo Zegna. Shopin a affirmé de son côté avoir mené avec succès plusieurs tests pour ses services blockchain avec les détaillants.

Selon le site web de Shopin, une vente privée qui a commencé il y a presque un mois est toujours en cours, avec des offres publiques également dans les tuyaux, la société visant (ou visait) à lever USD 10 millions dans les prochains mois:

  • Vente privée : Prix du jeton - 0,11 USD, Hardcap - USD 5 millions, 25 nov 2019 - 5 jan 2020 (ou jusqu'à la vente totale)
  • Prévente publique 1 : prix du jeton 0,15 USD, Hardcap - 3 millions USD, 6 janvier 2020 - 5 février 2020 (ou jusqu'à la vente totale)
  • Prévente publique 2 : prix du jeton 0,20 USD, Hardcap - 2 millions USD, février 2020 - 7 mars 2020 (ou jusqu'à la vente totale)

Lire aussi : C’est quoi une ICO?

Entre-temps, l’ICO de Shopin a reçu des évaluations relativement positives de la part d'un certain nombre d'évaluateurs de notation, notamment d’ICOTokenNews, ICOrating et de la part des utilisateurs de la plateforme ICO Holder.

Elle a même fait l'objet d'un article dans Fortune:

Fortune parle de Shopin comme "Revolutionnaire" sur Vimeo

Cependant, aujourd'hui, la procureure générale de New York, Letitia James, a également porté des accusations criminelles contre le PDG de l'entreprise, Eran Eyal. La SEC dit qu'Eyal a déjà plaidé coupable.

La SEC affirme qu’Eyal a détourné des fonds de la société pour payer ses propres dépenses personnelles, utilisant l’argent pour payer le loyer, magasinant même des services de rencontre.

Eyal semble avoir disparu des médias sociaux bien qu'un certain nombre d'employés de Shopin semblent toujours actifs. Cryptonews.com a contacté en vain Shopin pour commentaires.

Le livre blanc de Shopin contient des plans pour créer des profils d'acheteurs multiplateformes, permettant aux spécialistes du marketing de suivre les achats des clients sur divers sites de vente au détail en ligne et de participer à des campagnes publicitaires ciblées.

Suivez nos liens d'affiliés pour:

Acheter des cryptomonnaies

Sécuriser vos cryptomonnaies

Payer toutes vos factures ou envoyer de l'argent vers votre banque

  • Bylls (Disponible uniquement au Canada).

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles