03 déc. 2020 · 3 min read

Les Cubains utilisent Bitcoin, Ethereum et Dogecoin face aux sanctions américaines

Un article récent a révélé comment les Cubains contournent actuellement les sanctions américaines en utilisant des solutions de transfert de fonds via le Bitcoin (BTC) et d’autres cryptomonnaies, les virements classiques étant pratiquement impossibles entre les pays alignés sur les États-Unis et l'État communiste.

Source: Adobe/ Delphotostock

Un article en espagnol de Deutsche Welle a révélé que certains Cubains se tournent maintenant vers les cryptos, et que certains transferts de fonds sont effectués en Ethereum (ETH) et en Dogecoin (DOGE). Le service a découvert qu'environ 10 000 personnes à Cuba utilisent désormais des cryptomonnaies.

La plateforme BitRemesas, qui est née de rien cette année, compte quelque 300-400 utilisateurs, selon son fondateur, qui affirme que les opérateurs de la plateforme travaillent sur les moyens de permettre aux Cubains (plus précisément aux membres de leur famille basés à l'étranger) de payer leurs factures d'électricité et autres services publics par le biais de la cryptomonnaie.

BitRemesas affirme avoir un volume élevé de transferts, mais souvent de petits montants de 10 à 20 dollars, les transferts de fonds de l'ordre de 100 dollars étant plus rares.

Cryptonews.com a déjà fait état de l'augmentation du volume sur BitRemesas. La plateforme permet aux Cubains d'outre-mer de convertir leur argent fiduciaire en Bitcoin et de mettre leurs demandes de transfert de fonds aux enchères négatives, ce qui permet aux intermédiaires basés à Cuba d'enchérir pour obtenir le droit de recevoir les BTC, de les convertir en fiat (ou de faire une offre pour l'équivalent en fiat) et de remettre les fonds en espèces en main propre aux membres de la famille des bénéficiaires.

L’inconvénient bien sûr, c'est que les intermédiaires vont prendre une partie des fonds transférés sous forme de commission, avec des frais pouvant aller jusqu'à 25 %, et que la plateforme BitRemesas en profite également.

Il faut savoir que les plateformes de transfert d'argent telles que Western Union ont fermé leurs bureaux dans le pays suite à une série de sanctions imposées par Washington. Cette mesure a touché certains des citoyens parmi les plus pauvres de Cuba, de nombreuses familles du pays dépendant pour leur subsistance des envois de fonds de parents vivant et travaillant à l'étranger.

Selon les données de The Havana Consulting Group and Tech, au cours des dix dernières années, la population cubaine a reçu 29,95 milliards de dollars en espèces. 90% de cet argent provenait des États-Unis. En 2018, le montant des transferts de fonds vers Cuba était estimé à 3,69 milliards de dollars, soit une croissance de 3,6 % par rapport à 2017, selon le cabinet de conseil.

________

Suivez nos liens d'affiliés:

Pour acheter des cryptomonnaies; Zone SEPA Europe et citoyens français:

Pour acheter des cryptomonnaies au Canada:

Pour acheter des cryptomonnaies par carte bancaire ou carte de crédit:

Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies:

Pour investir dans le minage ou les masternodes:

Pour transiger vos cryptos de façon anonyme:

Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins:

Pour accumuler des cryptos en jouant:

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Si vous voulez en apprendre plus sur le Bitcoin et l’investissement dans les cryptomonnaies, voici le livre parfait: “Investir dans Bitcoin".

________________

Voici les sources d’informations qu’on vous propose:
Notre newsletter hebdomadaire gratuite: https://www.getrevue.co/profile/CryptonewsFR
Notre podcast audio: https://www.buzzsprout.com/1111262
Notre chaîne YouTube: https://www.youtube.com/channel/UCEu7E2wqP3t3QzAWTWF9weg
Twitter: https://twitter.com/cryptonews_FR
Instagram: https://www.instagram.com/fr_cryptonews
Facebook: https://www.facebook.com/cryptonewsFR
Telegram: https://t.me/cryptonews_FR

_________