EBay licencie 30% de son équipe en charge du web3

Charles Ledoux
| 2 min read

D’après le média NFTgators, une source proche de l’affaire aurait révélé qu’eBay aurait licencié 30% de son équipe web 3.

eBay licencie 30% de ses employés web 3.

D’après le média NFTgators, une source proche aurait révélé que le géant eBay aurait licencié 30% de son équipe web 3. Pour rappel, eBay avait fait l’acquisition en juin 2022 de la Marketplace NFT KnownOrigin.

Basée à Manchester, KnownOrigin avait pour objectif d’installer eBay dans une stratégie tournée vers le web 3. En effet, cette acquisition survenait juste après le partenariat signé avec OneOf. Ce partenariat a notamment permis à eBay de développer leur collection NFT.

“KnownOrigin a constitué un groupe impressionnant, passionné et loyal d’artistes et de collectionneurs, ce qui en fait un complément parfait pour notre communauté de vendeurs et d’acheteurs.  Nous sommes impatients d’accueillir ces innovateurs lorsqu’ils rejoignent la communauté eBay. »avait déclaré Jamie Iannone, PDG d’eBay.

Deux mois après l’acquisition de KnownOrigin, eBay a également dépensé plus de 295 millions de dollars pour acquérir la marketplace de cartes à échanger TCGplayer. Toutefois, la source proche de l’affaire déclare qu’eBay aurait changé totalement de stratégie vis-à-vis des cryptoactifs.

La fin du marché NFT ? 

De toute évidence, cela intervient dans un marché qui peine à se relancer. Malgré tout, avec l’arrivée des RWA et un potentiel bull-run, l’adoption des NFT pourrait revenir en tendance dès cette année. Néanmoins, les conjonctures actuelles ont poussé eBay à revoir leur position.

Selon NFTGators, Stef Jay, l’agent des affaires et de la stratégie de la division, a récemment démissionné. De plus, David Moore, l’un des fondateurs de KnownOrigin a également été mis sur la sellette.

Outre ce changement de stratégie, une relation “tendue” se serait installée entre eBay et l’équipe de KnownOrigin.

« Beaucoup au sein de l’entreprise sont malheureux, blâmant le manque de leadership et de stratégie pour les licenciements. Il y a des critiques internes, même aux niveaux supérieurs, qui remettent en question les qualifications du chef actuel de web3 ainsi que de l’équipe de stratégie d’eBay. » a déclaré la source.

EBay a refusé de communiquer à ce sujet. Les raisons sont encore floues, mais les déclarations des sources prouvent que leur investissement dans les NFT est plus proche de la fin qu’autre chose.


Source : NFTgators


Sur le même sujet :