Les frais de gaz sur Ethereum atteignent des niveaux records avec l’engouement autour des ERC-404

Matthieu Dumas
| 2 min read

Les frais de gaz sur le réseau Ethereum ont grimpé en flèche, atteignant des sommets jamais vus depuis 2023. Cela s’explique en partie à cause des traders qui se ruent sur les jetons ERC-404, un nouveau standard de token qui fait beaucoup parler de lui.

ERC-404


Le 9 février, les frais de gaz moyens ont culminé à 70 gwei, soit environ 60 $ pour une transaction standard. À leur apogée, les coûts de gaz ont atteint 377 gwei, un niveau inédit depuis 2023.

Cette hausse des frais de gaz est en partie attribuée à l’engouement général autour de l’ERC-404, lancé par le projet Pandora, le 5 février. Le projet a vu sa valeur augmenter de plus de 6 100% depuis, dépassant un volume total de 474 millions de dollars, en seulement deux semaines.

Source : Dexscreener

L’ERC-404 est un projet qui vise à relier les jetons NFT ERC-721 aux jetons ERC-20. Cela permet la création de NFT fractionnés, ce qui ouvre la voie à la propriété partagée de NFT.

Bien que le préfixe « ERC » soit utilisé pour désigner ce nouveau type de jeton, son nom n’est pas encore officiel. Les développeurs du projet Pandora, dont un se fait appeler « Ctrl » sur X, souhaitent réduire les coûts de gaz pour favoriser une adoption plus large du protocole.

Fuite de gaz


Selon PopPunk, cofondateur de la société Gaslite spécialisée dans l’audit des frais de gaz, un jeton ERC-404 nécessite environ trois fois plus de gaz qu’une transaction NFT moyenne, un « véritable cauchemar » selon lui.

Cette montée d’activité a été en grande partie alimentée par l’utilisation croissante du protocole d’échange décentralisé Uniswap. Les échanges liés à Pandora, DeFrogs et d’autres projets ERC-404 ont contribué à un volume total d’échanges dépassant les 600 millions de la semaine dernière, selon les données de Birdeye.

Cette hausse des activités témoigne de la vitalité et de la créativité persistantes dans l’écosystème Ethereum. Malgré les frais élevés, les développeurs continuent d’explorer de nouvelles voies d’innovation et d’adoption, ce qui laisse entrevoir un avenir dynamique pour la blockchain et ses applications.


Sources : CoinTelegraph, Birdeye, Dexscreener, Ctrl (X), PopPunk (X)


Sur le même sujet :