. 3 min read

FTX détenait seulement 5 milliards de dollars sur les 20 milliards de ses clients

Sale temps pour Sam Bankman-Fried, le patron déchu de FTX, depuis l’ouverture de son procès pour fraude qui a débuté le 3 octobre. Les ​révélations hallucinantes se succèdent, tantôt sur les folies de son fondateur (il pensait notamment à devenir président des Etats-Unis) mais surtout sur la gestion douteuse de la plateforme. Alors que son ancien bras droit et petite amie Caroline Ellison et l’ancien directeur technique Nishad Singh (qui a accepté de plaider coupable) sont les principaux témoins à charge, c’est d’un expert qu’est venue la dernière révélation en date.

Un témoignage accablant pour SBF


L’expert en question, c’est le Professeur Peter Easton, spécialisé dans l’analyse financière, qui affirme que les portefeuilles numériques de FTX ne contenaient que 5 milliards de dollars en cryptos en novembre 2021 (période florissante où le prix du Bitcoin avait atteint 69 000 dollars) au lieu de 20. En d’autres mots, la plateforme ne conservait seulement qu’un quart des dépôts de ses clients. « Il y avait beaucoup moins d’argent dans les portefeuilles de cryptos qu’il n’aurait dû y avoir », affirme le professeur.

Le Professeur Easton s’est basé sur des relevés bancaires, une immense base de données de FTX, des documents provenant de prêteurs et des informations publiques enregistrées sur la blockchain pour mener son enquête. À aucun moment depuis janvier 2021, les portefeuilles numériques de FTX n’ont contenu les fonds correspondant au total combiné de ce qui était indiqué dans les comptes clients, affirme d’Easton. Les données s’étendent jusqu’en octobre 2022.La différence s’est toujours comptée en milliards de dollars.

Moins d’une semaine avant l’effondrement de l’empire de Bankman-Fried, les soldes totaux des comptes clients de FTX s’élevaient à 11,4 milliards de dollars. Cependant, selon Easton, les portefeuilles numériques de la plateforme ne contenaient en réalité qu’un peu plus d’1 milliard.

Cette disparité qui dépasse l’entendement laisse supposer que les fonds des clients ont été utilisés par Alameda, l’entreprise associée à FTX, qui disposait de 57 comptes sur FTX pouvant afficher des soldes négatifs. Des soldes négatifs qui, en mai 2022, présentaient des soldes s’élevant à 12,6 milliards de dollars.

L’étau se resserre autour de SBF


Moins d’une semaine après la révélation d’un enregistrement secret dans lequel 15 anciens employés d’Alameda Research apprenaient que leur entreprise “empruntait” des fonds des utilisateurs de FTX, l’étau semble inexorablement se resserrer autour de SBF. Les pires suspicions semblent se matérialiser au fur et à mesure que les témoins défilent.

Pour rappel, Bankman-Fried est actuellement poursuivi pour sept chefs d’accusation, dont la fraude et la conspiration, suite à l’effondrement de FTX l’année dernière. Il est accusé d’avoir détourné des milliards de dollars en espèces et en cryptomonnaies de sa bourse désormais défaillante via Alameda Research pour ses propres dépenses. Il a plaidé non coupable à toutes les charges.

Le Professeur Easton, fort de ses 40 années d’expérience dans l’analyse financière, a également travaillé sur les finances d’Enron après la faillite retentissante de l’entreprise en 2007. Coïncidence troublante, le PDG actuel de FTX, John Jay Ray III, avait repris les rênes d’Enron lors de sa procédure de faillite.


Source : Decrypt, Crast


Sur le même sujet :