Hommage à Kabosu : le fabuleux destin du shiba inu du Dogecoin

Alm Maye
| 6 min de lecture

Hommage à Kabosu

Le 24 mai dernier, le monde de la pop-culture est entré en deuil suite au décès du shiba inu Kabosu. Plus qu’un symbole, elle a marqué toute une génération sur Internet, en raison de son cliché célèbre, repris par le memecoin Dogecoin. Voici l’histoire atypique et passionnante de ce personnage phare, affectueusement surnommé « la Joconde d’Internet ».

Naissance et découverte de Kabosu


Avant de devenir une célébrité mondiale, Kabosu a connu un début de vie assez mouvementé. Son histoire touchante a d’ailleurs renforcé l’intérêt des internautes sur lui. Selon Atsuko Sato, son propriétaire, elle a vu le jour dans un élevage de shiba inu qui a fait faillite.

Recueillie dans un chenil avec 19 autres chiots, Kabosu aurait été euthanasiée si elle ne l’avait pas adoptée en 2008 !

Parallèlement à son job en tant qu’enseignante à la maternelle, Mme Sato était engagée dans la cause animale. Pour porter cette passion vers un public plus large, cette dernière détenait alors un blog personnel.

Une vitrine par laquelle elle partageait des photos sur le quotidien de ses protégés. Tel un symbole, c’est grâce à ce blog que Kabosu s’est révélée au reste du monde.

En 2010, au cours de ses séances photo quotidiennes, Atsuko Sato y avait partagé une photo du shiba inu.

Sur ce cliché iconique, on voit la chienne assise sur son sofa, le sourire narquois et le regard tourné vers l’objectif de l’appareil photo.

Photo du Dogecoin.
Par Atsuko Sato

« Je prends beaucoup de photos chaque jour, donc cette journée n’avait rien d’extraordinaire. Kabosu adore se faire prendre en photo, elle était donc ravie que l’appareil photo soit pointé vers elle », a expliqué Atsuko Sato pour décrire cette scène.

Pourtant, ce qu’elle pensait être un événement ordinaire, deviendra deux ans après un moment culte de l’histoire d’Internet. En effet, une utilisatrice de Reddit est tombée sur la photo en septembre 2012.

À l’insu de la propriétaire, elle a repris l’image pour la poster sur les réseaux sociaux avec le titre « Doge ». Ce qui a engendré une tendance mème, où l’image de Kabosu est devenue virale sur d’autres plateformes. Les internautes de Tumbir, 4Chan et Reddit ont notamment alimenté ce succès.

Il s’agissait alors de la naissance d’un phénomène culturel sans précédent derrière un marché de memecoins de 66 milliards de dollars.

Alors que Kabosu devenait populaire, son destin est de nouveau bouleversé avec la création du Dogecoin, le tout premier meme coin.

Création du Dogecoin : reconnaissance mondiale et impact sur la communauté crypto


En 2013, la nouvelle tendance « Doge » initiée avec l’image de Kabosu était à son paroxysme. De nombreux internautes se sont lancés dans la course, générant de nouveaux mèmes à l’effigie de la célèbre Shiba Inu.

Profitant de cet engouement, Billy Markus et Jackson Palmer ont lancé Dogecoin, la première crypto mème.

Le 6 décembre 2013, ces derniers ont lancé ce projet comme une blague et une moquerie des multitudes d’altcoins qui se prenaient pour des versions améliorées du Bitcoin.

Toutefois, c’est sans compter sur le soutien de la communauté Doge, laquelle a créé une certaine hype derrière le jeton.

Un succès sans précédent qui avait permis à la crypto d’être évaluée à 60 millions de dollars de market cap. Ceci en seulement 1 mois d’existence. Cela dit, c’est sous l’influence du milliardaire Elon Musk que Dogecoin passe dans une autre dimension.

Le patron de Tesla est connu depuis 2021 comme le principal soutien du jeton, ceci après l’avoir qualifié de « crypto du peuple ». Plus de 10 ans après sa création, le market cap du Dogecoin est estimé à 24 milliards de dollars.

En même temps, son émergence a entraîné l’arrivée de nouveaux mèmecoins populaires sur le même thème tels que Shiba Inu, Dogelon Mars ou Floki. Les jetons mème représentent une niche populaire du marché des crypto-monnaies, avec un market cap global de 64 milliards de dollars.

Parallèlement à cette explosion des mèmecoins, Kabosu a attiré l’intérêt d’un public plus large. Les années qui ont suivi, elle est adoptée par une importante communauté constituée par des individus issus des quatre coins du monde. De quoi l’élever au rang d’icône culturelle à l’échelle internationale, attirant la curiosité de nouveaux adeptes.

dogecoin avenir

Kabosu : le passage du statut de la chienne Doge à celui de symbole mondial


Au fil des années, l’intérêt de la communauté crypto et Internet pour Kabosu n’a cessé de grandir. La page Instagram créée par Atsuko Sato pour partager le quotidien du shiba inu compte plus de 550 000 abonnés.

Certains médias et fans curieux n’hésitaient pas à faire le déplacement à Tokyo pour la rencontrer.

Grand admirateur de Kabosu, Vitalik Buterin, le fondateur de Ethereum, lui a rendu visite en 2018. Le 2 novembre 2023, environ 300 personnes se sont déplacées dans la ville de Sakura à l’occasion de son 18e anniversaire.

Même Elon Musk a montré un certain attachement pour Kabosu, allant jusqu’à adopter un shiba inu nommé Floki.

En avril 2023, le milliardaire américain avait également remplacé le logo X de Twitter par l’image du Shiba inu. Une brève action qui n’a pas manqué de mettre à nouveau la lumière sur Kabosu.

Le NFT de Kabosu vendu à 4,8 millions de dollars

Il n’est de secret pour personne que Kabosu est devenu un véritable symbole mondial. Le mème créé avec son image a impacté Internet, poussant certaines marques comme Oreo à l’exploiter. Toutefois, c’est avec le collectif Own the Doge que Kabosu et sa maîtresse ont bénéficié des fruits de leur succès.

Les fans avaient notamment fait du célèbre cliché du shiba inu un NFT. Une œuvre d’art numérique protégée finalement rachetée pour 4,8 millions de dollars en 2021 par PleasrDAO. La somme est revenue à Atsuko Sato, laquelle a versé une partie dans des œuvres caritatives.

Par ailleurs, elle en a profité pour couvrir les traitements médicaux de Kabosu. Toute sa vie, ce shiba inu s’est démarqué comme un être d’exception. Alors que l’espérance de vie moyenne de cette race de chien est de 12 à 15 ans, elle aura vécu pendant 18 années.

Comme c’était inévitable, l’état de santé de Kabosu s’est affaibli au cours de ces dernières années. En décembre 2022, Atsuko Sato a révélé que sa chienne était malade. Le diagnostic effectué faisait état de cholangiohépatite aiguë et de leucémie lymphomateuse chronique.

Au cours des derniers moments de sa vie, elle a toujours bénéficié du soutien de sa communauté. Le 24 mai 2024, Kabosu a tiré sa révérence dans les bras de sa maîtresse, laissant ses fans dans le deuil.

Le 26 mai, un rassemblement a été organisé au Japon pour lui rendre un dernier hommage.

À jamais dans la postérité : un documentaire sur Kabosu est annoncé


En quelques années, Kabosu a impacté les internautes du monde entier. Son image demeurera dans les mémoires collectives, à travers les mèmes et certains événements comme le Doge Day.

Pour marquer le coup, Own the Doge a annoncé en 2023 la production d’un documentaire web3 sur Kabosu.

Nommé « The Doge Documentary », ce projet est principalement financé par Own the Doge et PleasrDAO. Un aperçu de ce film publié en avril 2023 montre une interview de Atsuko Sato avec Kabosu. Pour l’heure, la date de sortie du documentaire n’est pas encore révélée.

L’équipe du projet espère obtenir un partenariat avec une plateforme de streaming comme Netflix. En attendant, les producteurs semblent enthousiastes en vue de la réalisation de ce documentaire.

« Nous voulons que les gens sachent et comprennent comment une simple photo d’un chien a répandu la joie et le bonheur dans le monde entier, rassemblant les gens pour des aventures encore et encore », a notamment révélé Tridog, un membre du collectif Own the Doge.

Par ailleurs, une statue de Kabosu financée à travers une campagne de sociofinancement fut inaugurée fin 2023 à Sakura. Une marque symbolique qui vient couronner l’incroyable histoire de ce shiba inu qui aura inspiré toute une génération.


Sur le même sujet :