Les escrocs de la crypto visent les utilisateurs japonais sur les médias sociaux et les applications de chat

Tim Alper
| 4 min read

La criminalité associée aux cryptomonnaies continue de croître au Japon : un média local a rapporté le cas de deux hommes d’une trentaine d’années victimes d’escrocs utilisant des applications de chat et se faisant passer pour une fausse plateforme d’échange crypto.

Source: Smolaw11/Adobe

Selon le journal Yomiuri, 24 cas de fraudes cryptos pour lesquels les auteurs ont eu recours aux médias sociaux et aux applications de chat, ont été signalés dans la préfecture de Fukuoka jusqu’à présent en 2022. Le total cumulé des sommes perdues dans les cas de fraude sur les médias sociaux dans la région a atteint la barre des 2 millions de dollars, a révélé la police.

Le média a interviewé deux hommes qui ont déclaré avoir été dupés par des “investisseurs” sur un canal Telegram plus tôt cette année. Le premier homme a expliqué qu’un individu lui a demandé son identifiant Line afin de poursuivre une conversation en privé.

Il a ensuite été abordé sur Line par une femme se faisant appeler “Angie Lee” et prétendant venir de Taiwan.

Dans un “japonais approximatif”, elle l’a persuadé d'”investir dans des crypto-actifs” en recommandant une plateforme qu’elle utilisait.

Malgré son scepticisme, il a finalement accepté d’investir un “petit montant” – environ 34 dollars – sur la plateforme. Après avoir réalisé des “bénéfices” inattendus de “plusieurs dizaines de milliers de yens” sur ce premier investissement, ses “soupçons se sont progressivement estompés.”

Il a continué à augmenter le montant de sa mise, pour finalement déposer jusqu’à près de 9 000 dollars sur la plateforme à une dizaine de reprises. Il a ajouté qu’il avait réussi à retirer des fiats de la plateforme à deux occasions.

La victime a ensuite présenté son ami, également originaire de la préfecture de Fukuoka, à Angie Lee. Ce dernier a investi environ 36 500 dollars sur la plateforme sur huit transactions.

Mais en août, le premier individu est tombé sur un article d’Internet qui affirmait que la “plateforme” était en fait une arnaque. Il a contacté son ami et lui a suggéré d’essayer de retirer ses fonds “petit à petit – pour éviter toute suspicion”.

Cependant, lorsqu’ils ont tenté de réaliser cette opération, la plateforme leur a indiqué que leurs transactions étaient “en cours d’examen”.

Ils ont alors tenté d’enregistrer une demande auprès du “centre de service clientèle” de la plateforme qui a répondu qu’il devrait payer des “frais d’annulation” de plus de 4 000 dollars s’ils voulaient retirer une partie de leurs fonds.

Ils ont ensuite porté l’affaire devant la police préfectorale.

Les escrocs des médias sociaux : un “modèle familier” dans le secteur crypto

La division d’enquête de la police préfectorale de Fukuoka a fait remarquer que l’affaire suivait un schéma bien connu, dans lequel des individus basés à l’étranger tentent de gagner la confiance des gens sur les sites de médias sociaux et les applications de rencontre. Ils les  incitent ensuite à envoyer leurs actifs vers des portefeuilles gérés en réalité par de faux opérateurs de plateformes d’échange.

La plupart d’entre eux se font passer pour des hommes ou des femmes étrangers séduisants et leur permettent ensuite de “réaliser un bénéfice pour gagner leur confiance”, avant de “les escroquer d’une importante somme d’argent.”

La première victime aurait déclaré :

“J’ai cessé de me méfier quand j’ai vu que j’obtenais des profits. […] Je ne connaissais pas grand-chose aux cryptomonnaies. Je n’ai même pas réalisé que mon ami et moi étions trompés.”

Un autre cas observé au Japon impliquait notamment des employés d’une supérette qui étaient intervenus avec succès pour empêcher une escroquerie crypto l’année dernière. Dans une autre affaire datant de 2018, un fraudeur crypto a réussi à extorquer 9 000 $ à une femme de 84 ans.

Suivez nos liens d’affiliés:

  • Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse 
  • Pour acheter des cryptomonnaies au Canada, visitez Bitbuy
  • Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins, allez sur le site de BlockFi
  • Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor
  • Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l’application NordVPN

Pour accumuler des cryptos en jouant :

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Restez informé grâce à notre newsletter hebdomadaire gratuite et à nos réseaux sociaux: